Le badminton plus en vogue que jamais

  • A
  • A
Le badminton plus en vogue que jamais
En 2016, la Fédération française de badminton compte 182.000 licenciés, un chiffre en progression constante depuis 36 ans.@ Europe 1
Partagez sur :

Le badminton séduit de plus en plus d'amateurs. La Fédération française compte 182.000 licenciés, un chiffre en progression constante depuis 36 ans, comme à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

REPORTAGE

Ils sont venus après une journée de travail ou après la fac. A Issy-les-Moulineaux, près de Paris, 18 élèves âgés de 20 à 50 ans se pressent sur le terrain de badminton, la raquette déjà en main, le volant dans l'autre, pincé délicatement entre le pouce et l'index.

"Un sport pour feignants". Il y a de l'impatience, mais il faut d'abord écouter les conseils du professeur. "Sur le smash, on pose pour que le smasheur puisse monter au filet", explique Frédéric Gandard d'une voix qui en impose. Cet ancien professionnel, touche-à-tout et forcément fan de badminton, dispense des cours au club d'Issy-les-Moulineaux, qui compte près de 600 licenciés. "C'est un sport pour feignants", se plait-il à dire dans un grand éclat de rire. Ici, pas ou peu de risque de blessures, ni de contact. 

"C'est souvent le sport des gens qui n'ont pas envie d'aller courir ou d'aller faire du vélo, qui n'ont pas envie de faire des efforts qui apparaissent très longs et sans but. Là, on joue, on s'amuse et finalement on court beaucoup. Sur un match, on court entre quatre et cinq kilomètres, mais on s'amuse, alors on ne s'en rend pas compte", assure-t-il.

770MG_0211

"On joue ensemble, filles et garçons". Mathieu, 29 ans, s'en rend pourtant compte. Le jeune homme, assis sur son banc à l'écart du groupe, reprend un peu ses esprits. Il n'est pas étonné du succès rencontré par le badminton. "C'est un sport mixte. On joue ensemble, filles et garçons, donc je pense que c'est pour ça que les gens aiment bien faire du badminton", observe-t-il.

BADMINTONFullSizeRender-(2)

182.000 licenciés. En 2016, la Fédération française de badminton compte 182.000 licenciés, un chiffre en progression constante depuis 36 ans. Avec un abonnement compris entre 100 et 300 euros selon les clubs et les infrastructures, la formule n'en finit pas de convaincre. Épuisés mais contents, les 18 garçons et filles d'Issy-les-Moulineaux ont d'ailleurs promis de revenir la semaine prochaine.