L'Arabie saoudite réglemente les coiffures fantaisistes des footballeurs

  • A
  • A
L'Arabie saoudite réglemente les coiffures fantaisistes des footballeurs
Un joueur a dû se soumettre à une séance de coiffure improvisée en marge d'un match (photo d'illustration)@ ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

VIDÉO - Avis aux stars du ballon rond : les fantaisies capillaires ne sont pas les bienvenues dans le très riche et très conservateur royaume d'Arabie saoudite.

Antoine Griezmann, Paul Pogba ou Cristiano Ronaldo ne pourraient pas jouer en Arabie Saoudite. Le très conservateur royaume wahhabite a inventé une nouvelle règle pour ses matches de football : celle de la décence capillaire, à laquelle nombre de stars du ballon rond contreviennent.

Les autorités du sport en Arabie saoudite ont décidé de sévir contre les coupes de cheveux fantaisistes des joueurs sur les terrains de football. Elles sont considérées comme anti-islamiques dans le royaume.

"Ce phénomène est contraire à l'islam." Une vidéo capturée il y a quatre ans refait surface pour illustrer ces contrôles capillaires. Elle montre un joueur obligé de se soumettre à une séance de coiffure de fortune. Munis chacun d'une paire de ciseaux, un arbitre et une autre personne ont rapidement coupé les cheveux légèrement débordants sur le crâne du joueur avant de l'autoriser à rentrer sur le terrain.

Des directives ont été adressées cette semaine aux fédérations et au comité olympique pour "enrayer le phénomène al-qaza", désignant les coupes exubérantes dans les stades et les salles de sport, selon le site sportif www.arriyadiyah.com. "Ce phénomène est contraire à l'islam et aux traditions du royaume", écrit un commentateur dans le quotidien saoudien Al-Jazirah, appelant la Fédération de football à "imposer des sanctions" aux joueurs récalcitrants dont "les coupes bizarres sont imitées par leurs fans dans les écoles".