L'ancien président de la Fifa Joao Havelange est mort à l'âge de 100 ans

  • A
  • A
L'ancien président de la Fifa Joao Havelange est mort à l'âge de 100 ans
Joao Havelange est décédé à l'âge de 100 ans.@ OLIVIER MORIN / AFP
Partagez sur :

L'ancien président brésilien de la Fifa est décédé mardi à Rio à l'âge de 100 ans. 

L'ancien président de la Fifa et membre du Comité international olympique Joao Havelange est décédé mardi à l'âge de 100 ans, dans sa ville natale de Rio, en plein cœur des Jeux olympiques, a rapporté Andresa Feijo, porte-parole de l'hôpital Samaritano où Havelange avait été admis. Le Brésilien, touché par des problèmes pulmonaires depuis des mois, avait été hospitalisé à plusieurs reprises dans les dernières semaines. Déjà en 2012, l'ancien nageur et champion de water-polo avait frôlé la mort après une infection bactérienne qui l'avait placé dans un état grave.

24 ans à la tête de la Fifa. Havelange a présidé la Fédération internationale de football pendant 24 ans, de 1974 à 1998, avant de céder sa place et son empire à Joseph Blatter. Président d'honneur de la Fifa depuis, le Brésilien avait démissionné de sa fonction en 2013, à la suite de soupçons de corruption. C'est sous le mandat du Carioca que l'expansion du football à l'international a été la plus flagrante, avec notamment l'organisation d'une Coupe du monde en Amérique du Nord (États-Unis en 1994), l'élargissement de celle-ci à 32 nations participantes ainsi que la création de la Coupe du monde féminine et de compétitions internationales de jeunes. 

Marketing et corruption. Précurseur de l'explosion marketing de l'industrie du football, Joao Havelange est responsable de la signature des premiers gros contrats de sponsoring sportif entre la Fifa et ses partenaires historiques - Adidas et Coca-Cola en première ligne -, ainsi que du boom des droits télévisuels sur les compétitions internationales. C'est sur ce point que les critiques envers Havelange ont été les plus virulentes, le Brésilien étant impliqué dans un scandale de corruption lié à la firme ISL, ancien partenaire marketing de la Fifa en charge de l'attribution des droits télévisés de la Coupe du monde. 

Au cœur du mouvement olympique. Ancien joueur de football avec le club carioca de Fluminense, mais surtout membre de la délégation brésilienne aux Jeux olympiques de 1936 et 1952, en natation puis en water-polo, Joao Havelange est resté impliqué dans le mouvement olympique durant des décennies. Membre du CIO à partir de 1963, le Brésilien avait également démissionné de son poste en 2011, évitant ainsi toute sanction liée aux affaires de corruption qui touchaient aussi le CIO. Enfin, Havelange a joué un rôle important dans la désignation de sa ville de Rio pour l'organisation des Jeux olympiques 2016, en plein cœur desquels il s'est éteint. Le stade olympique où ont lieu les épreuves d'athlétisme porte d'ailleurs son nom.