Lambert sur l'Euro : "trouver le juste équilibre entre la sécurité et la fête"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jacques Lambert, président du comité d'organisation de l'Euro 2016, veut concilier l'impératif sécuritaire avec l'engouement populaire. 

J-100

A 100 jours du coup d'envoi de la compétitionla sécurité de l'Euro 2016 est dans toutes les têtes. Depuis les attentats du 13 novembre, les organisateurs ont renforcé le dispositif prévu dans et en dehors des stades. Mais pour Jacques Lambert, président du comité d'organisation de la compétition, il est important de préserver le caractère festif du tournoi. "Il faut trouver le juste équilibre entre la sécurité et l'événement festif", a ainsi insisté l'ancien préfet au micro d'Europe 1, mercredi midi.

"Les fondations importantes sont en place". "On approche du port et on ne peut  pas dire que c'est calme, mais ce n'est pas la tempête. On a un défi majeur : celui de la sécurité. Le reste de l'organisation est totalement sur les rails, les stades sont prêts, toutes les fondations importantes sont en place", a évalué le président du comité d'organisation dans Europe 1 Midi.

"L'attractivité de l'Euro à l'étranger est très importante". "Ce que je constate, c'est qu'après les attentats de novembre, il n'y a pas eu de panique du côté des supporters. Nous avons vendu avec succès deux millions de billets, pour lesquels nous avons reçu 16 millions de demande", s'est satisfait Jacques Lambert. "L'attractivité de l'Euro à l'étranger est très importante. Le nombre de spectateurs étrangers sera bien supérieur à celui que nous anticipions." Près de sept millions de visiteurs sont notamment attendus dans les fans zones.