La nouvelle saison du Top 14 s'ouvre sur des interrogations après la mort d'un joueur

  • A
  • A
La nouvelle saison du Top 14 s'ouvre sur des interrogations après la mort d'un joueur
Une minute d'applaudissements sera respectée dans tous les stades@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

"Notre rugby évolue, il y a peut-être des choses à revoir", s'interroge l'entraîneur du Racing 92, Laurent Travers au micro d'Europe 1 alors que le Top 14 reprend après la mort d'un joueur lors d'un match de préparation. 

Le Top 14 de rugby reprend samedi avec de nombreux hommages à Louis Fajfrowski, le jeune joueur d'Aurillac mort deux semaines plus tôt des suites d'une blessure lors d'un match de préparation. Une minute d'applaudissements sera respectée sur chaque pelouse. Des interrogations qui n'empêche pas les joueurs d'avoir hâte de retourner sur le terrain.

"Les choses évoluent, notre rugby évolue". Dans les clubs du Top 14 qui respectent déjà un "protocole commotions", ce drame entraîne une réflexion même si les causes exactes de ce drame ne sont toujours pas connues. "Dans la Formule 1, ils ont revu l'habitacle. Si vous voulez faire du ski, ou du vélo, le port du casque est obligatoire. Les choses évoluent, notre rugby évolue", observe l'entraîneur du Racing 92, Laurent Travers, au micro d'Europe 1 samedi. "Il y a peut-être des choses à revoir. On ne peut pas le minimiser, mais il faut en parler, regarder ce qu'on peut améliorer. Ça peut être le plaquage, ne réfléchit-on pas à sa hauteur ? C'est quelque chose qui peut être testé."


"Il nous tarde de commencer". Sur le terrain, la compétition reprend samedi avec des belles affiches et énormément d'envie. "C'est le début d'une longue saison, on a tous envie de jouer", rappelle le troisième ligne du Racing 92 en déplacement dans la soirée à Toulon, Baptiste Chouzenoux. "C'est à Toulon, ça va forcément être un gros match avec des gros joueurs en face quoi qu'il arrive. Donc il nous tarde de commencer."

Les amateurs de rugby vont pouvoir se régaler en attendant l'affiche phare de cette première journée de top 14, dimanche, qui opposera le Castres Olympique, vainqueur du bouclier de Brennus, à Montpellier, finaliste malheureux.