La Juventus affirme que les allégations de viol "ne changent pas son opinion" sur Ronaldo

  • A
  • A
La Juventus affirme que les allégations de viol "ne changent pas son opinion" sur Ronaldo
"Je refuse de nourrir ce cirque médiatique", a pour sa part réagi Cristiano Ronaldo sur Twitter. @ MARCO BERTORELLO / AFP
Partagez sur :

La Juventus Turin a publiquement apporté son soutien, jeudi, à Cristiano Ronaldo, accusé par une Américaine de l'avoir violée à Las Vegas en 2009. 

La Juventus Turin a apporté un soutien ferme à Cristiano Ronaldo en affirmant que les allégations de viol visant son attaquant portugais "ne changent pas son opinion", jeudi, au lendemain du démenti catégorique de CR7 d'avoir violé une Américaine de 34 ans à Las Vegas en 2009.

"Cristiano Ronaldo a montré son grand professionnalisme et son dévouement au cours des derniers mois, ce qui est très apprécié par tout le monde à la Juventus. Les faits incriminés remontant à presque dix ans ne changent pas cette opinion qui est partagée par tous ceux qui sont entrés en contact avec ce grand champion", écrivent les septuples champions d'Italie en titre sur leur compte Twitter.





Le joueur portugais a également réagi sur Twitter. L'affaire ternit l'image du champion d'Europe en titre avec le Portugal, la police de Las Vegas ayant indiqué qu'elle allait rouvrir l'affaire, survenue en juin 2009. Mercredi, Ronaldo, âgé de 33 ans, a démenti catégoriquement avoir violé une Américaine dans un hôtel de Las Vegas en juin 2009, qualifiant le viol de "crime abominable". "Le viol est un crime abominable qui va à l'encontre de tout ce que je suis et de ce que je crois", a écrit le champion portugais sur son compte Twitter. "Je refuse de nourrir ce cirque médiatique monté par des gens qui cherchent à se faire de la publicité à mes dépens", a-t-il ajouté dans ce message en anglais, se disant serein et avec "la conscience claire".





Une enquête rouverte par la police de Las Vegas. Mais les avocats de son accusatrice, qui dit souffrir depuis de blessures psychologiques, ont affirmé lors d'une conférence de presse qu'elle avait été "très cohérente" en dénonçant l'agression. La police de Las Vegas a annoncé lundi avoir rouvert l'enquête sur les accusations portées par Kathryn Mayorga, 34 ans aujourd'hui, qui affirme dans une plainte au civil que le footballeur l'a sodomisée de force le 13 juin 2009. Selon Leslie Stovall, son avocat, celle-ci espère non seulement "obtenir justice" en mettant Ronaldo face à ses responsabilités, mais aussi "empêcher que ce qui lui est arrivé n'arrive à d'autres femmes".

Après avoir subi depuis des années un traumatisme psychologique, elle a trouvé "beaucoup de courage", a ajouté l'avocat, pour attaquer le footballeur grâce au mouvement #MeToo qui dénonce depuis un an les abus sexuels commis par des hommes de pouvoir. Cristiano Ronaldo a été transféré du Real Madrid à la Juventus, cet été, pour 100 millions d'euros.

Nike "profondément préoccupé" par les accusations de viol contre Ronaldo

L'équipementier sportif américain Nike s'est dit jeudi "profondément préoccupé" par les accusations de viol "inquiétantes" portées contre son égérie, la star portugaise du football Cristiano Ronaldo. "Nous sommes profondément préoccupés par ces accusations inquiétantes et continueront de suivre de près la situation", a déclaré un porte-parole de Nike. Cristiano Ronaldo, accusé d'un viol aux États-Unis qui remontrait à 2009, a signé un partenariat à vie avec la marque à la virgule en 2016.