La judoka Rafaela Silva (-57 kg) offre au Brésil sa première médaille d'or à Rio

  • A
  • A
La judoka Rafaela Silva (-57 kg) offre au Brésil sa première médaille d'or à Rio
Rafaela Silva a montré sa pugnacité et son mental de fer pour venir à bout de ses adversaires.@ Toshifumi KITAMURA / AFP
Partagez sur :

La judoka a offert lundi au pays hôte des JO sa première médaille d'or.

La judoka Rafaela Silva, originaire d'une favela, a fait chavirer de bonheur le Brésil en décrochant lundi à domicile le titre des -57 kg aux jeux Olympiques de Rio, soit la première médaille d'or du pays hôte de ces JO.

Un conte de fées. Âgée de 24 ans, Silva a dominé en finale la Mongole Sumiya Dorjsuren, N.1 mondiale, en marquant un waza-ari au bout d'une minute et en tenant son avantage jusqu'au bout avec le soutien de son bouillant public. Cette première médaille d'or brésilienne a des airs de conte de fées : c'est à Rio que Rafaela Silva a grandi et c'est à Rio qu'elle a décroché en 2013 le titre mondial, devenant la première judoka brésilienne à y parvenir.

Trois ans plus tard, elle a montré sa pugnacité et son mental de fer pour venir à bout de ses adversaires, monter sur la plus haute marche du podium à domicile et faire retentir l'hymne brésilien pour la première fois dans ces Jeux.

La favorite se contente du bronze. La favorite japonaise Kaori Matsumoto, championne olympique en 2012 et championne du monde en 2015, a pour sa part échoué dans sa quête d'une seconde médaille d'or aux JO et doit se contenter du bronze. L'autre médaille de bronze a été décrochée par la Portugaise Telma Monteiro.