La femme de Jamie Vardy en colère : les fans ont été "gazés et enfermés comme des animaux"

  • A
  • A
La femme de Jamie Vardy en colère : les fans ont été "gazés et enfermés comme des animaux"
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Rebekah Vardy a lancé une série de tweets pour dénoncer la façon dont les supporters anglais ont été traités au stade Vélodrome.

ON POSE ÇA LA

Son joueur de mari n’a pas joué, mais Rebekah Vardy était bel et bien au stade Vélodrome samedi soir, pour le match Angleterre-Russie. Et la "WAG" ("Woman and girfrliend", selon l’appellation officielle des compagnes de joueurs de l’autre côté de la Manche) n’a pas apprécié la façon dont les supporters anglais ont été traités à la fin de la rencontre, quand des échauffourées avec leurs homologues russes ont éclaté dans l’enceinte phocéenne. Elle s’en est émue sur Twitter.

(C’est sans doute la pire expérience pour un match à l’extérieur. Gazés au gaz lacrymogène sans raison, enfermés et traités comme des animaux. Choquant !)

(J’ai assisté à ça de mes propres yeux. Je ne commente pas les choses que je ne vois pas, mais ce que j’ai vu était horrible et innommable !)

(Et c’est arrivé avant même le coup de sifflet final)

(Interpellée par le journaliste Piers Morgan : M. Morgan… C’est un fait ! Ils ont fermé les portes pour que les supporters ne puissent pas s’en allé puis leur ont envoyé du gaz lacrymogène)

En revanche, pas un mot de Rebekah Vardy sur les incidents d’avant-match à Marseille. Où, semble-t-il, les supporters anglais n’ont pas été exempts de tout reproche.