L2 - Auxerre se sépare de Polomat, qui s'est battu avec un coéquipier

  • A
  • A
L2 - Auxerre se sépare de Polomat, qui s'est battu avec un coéquipier
L'année dernière, Pierre-Yves Polomat évoluait avec Saint-Etienne. @ JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :

"Il lui est reproché des insultes et des coups à coéquipier", a annoncé le club dans un communiqué annonçant la rupture de contrat du défenseur.  

L'AJ Auxerre a décidé de se séparer du défenseur Pierre-Yves Polomat, que Saint-Etienne lui avait prêté, après une bagarre entre le défenseur et son coéquipier Michaël Barreto pendant le match contre Quevilly-Rouen mi-mars. Le footballeur, sous contrat avec l'AJA jusqu'à fin juin, ne pourra donc rejouer avec l'ASSE que début juillet, à moins que les questions juridiques et d'assurance soient réglées avant. "Il a été décidé la rupture anticipée de son contrat de travail. Il lui est reproché (en tant que récidiviste) des reproches injustifiés, insultes et coups à coéquipier", annonce le club de Ligue 2 dans un communiqué samedi.



"Actions sociales".  Michaël Barreto a quant à lui été mis à pied sans salaire pendant 15 jours. Il devra en outre effectuer des "actions sociales" auprès de jeunes joueurs. Son salaire non perçu sera reversé à trois associations. A la fin du match Quevilly-Rouen - Auxerre (4-1), Pierre-Yves Polomat (24 ans) et le milieu offensif Michaël  Barreto (27 ans) se sont battus, le premier répondant manifestement à une remarque du second en pleine action. Ils ont été séparés par un joueur normand et un membre de l'encadrement de l'AJA, avant d'être exclus par l'arbitre Mehdi Mokhtari.