L1/L2 : un t-shirt "#Netuezpaslefoot" pour dire non à la violence ce week-end

  • A
  • A
L1/L2 : un t-shirt "#Netuezpaslefoot" pour dire non à la violence ce week-end
Les jets de pétard sur le gardien de l'OL ont soulevé une vague d'indignation.@ AFP
Partagez sur :

Suite aux jets de pétards sur le gardien lyonnais Anthony Lopes par des supporteurs messins, les autorités du football français réagissent.

Les joueurs et arbitres de la 17ème journée de L1 et de la 18ème journée de L2 porteront ce week-end, lors des échauffements, un t-shirt "#Netuezpaslefoot" pour dire "non" à la violence après les jets de pétard sur Anthony Lopes, ont indiqué jeudi la Ligue (LFP) et le syndicat des joueurs (UNFP).

Tous concernés. Les joueurs, entraîneurs, staffs technique et médical, ainsi que les arbitres revêtiront ce t-shirt qui présentera également dans la dos la mention "Tous Unis... Tous concernés". "Chacun des amoureux de football se sent, aujourd'hui, attaqué, et c'est TOUS ensemble qu'il nous faut lutter pour remporter la victoire contre la violence, qui n'a pas sa place ni dans un stade ni ailleurs", écrivent LFP et UNFP dans un texte commun.

Metz risque gros. Samedi, la rencontre de L1 entre Metz et Lyon a été arrêtée définitivement à la 30ème minute après des jets de pétard par des ultras messins sur le gardien de l'OL Anthony Lopes. Le FC Metz risque gros. L'instance disciplinaire de la LFP doit mettre le dossier en instruction ce jeudi soir. Des mesures à titre conservatoire, comme un huis clos partiel ou total, pourraient être prises en attendant une sanction finale, dans trois semaines, qui pourrait être le match perdu sur tapis vert pour les Lorrains.