L1 - Bordeaux : André Poko sanctionné pour avoir fumé la chicha avec un maillot de l'OM

  • A
  • A
L1 - Bordeaux : André Poko sanctionné pour avoir fumé la chicha avec un maillot de l'OM
André Poko, joueur des Girondins de Bordeaux@ AFP
Partagez sur :

Le club de Bordeaux a annoncé mardi qu'André Poko serait sévèrement sanctionné après s'être pris en photo fumant la chicha vêtu d'un maillot de l'OM. 

La Ligue 1, c'est le Chicha Football Club ou bien ? Après l'affaire Serge Aurier, le défenseur du Paris Saint-Germain qui s'était filmé en train de fumer la chicha tout en glissant des mots doux pour ses compères en club, c'est André Poko, milieu de terrain de Bordeaux, qui l'a imité, avec un maillot de l'OM sur le dos, l'OM, l'un des rivaux historiques des Girondins… S'il a conservé le joueur, le club aquitain a néanmoins décidé de le sanctionner.

La sanction des Girondins. Le joueur a été reçu mardi matin par son président Jean-Louis Triaud et son directeur administratif Alain Deveseleer, qui l'ont "rappelé à ses devoirs à la suite de son comportement inqualifiable", ont indiqué les Girondins dans un communiqué. Même si "André Poko a de nouveau reconnu ne pas avoir mesuré la portée de son geste et renouvelle ses excuses quant à son comportement déplacé", "le club a décidé d'une sévère sanction financière en l'encourageant à plus de réflexion et à faire preuve à l'avenir d'un comportement irréprochable", poursuit le texte, sans préciser le montant de l'amende. 

Le selfie de la discorde. Le selfie d'André Poko avait été pris au soir de la dernière journée de Ligue 1. Il y fumait la chicha avec le maillot marseillais de son compatriote Mario Lemina. Cette photo avait fortement choqué son club et ses supporters. Le joueur avait répondu "ne pas avoir réalisé la portée de son geste" en présentant "ses excuses quant à son comportement déplacé".

La fameuse photo : 



Les Ultramarines en colère. Le principal groupe de supporters girondins, les Ultramarines, avaient interrompu l'entraînement girondins le 1er juillet dernier au Haillan pour s'expliquer avec le milieu gabonais. Le nouvel entraîneur bordelais, Jocelyn Gourvennec, s'était alors entretenu avec les supporters qui avaient apprécié la décision de l'ex-coach de l'En Avant Guingamp de ne pas retenir le joueur pour le premier match amical des Bordelais à Pau.