Kylian Mbappé réagit aux Football Leaks : "Je paie tous mes impôts en France"

  • A
  • A
Kylian Mbappé réagit aux Football Leaks : "Je paie tous mes impôts en France"
Selon les Football Leaks, l'attaquant aurait demandé au Paris Saint-Germain de payer ses impôts.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Accusé d'avoir demandé au PSG de payer ses impôts, Kylian Mbappé a tenu à se justifier sur sa situation fiscale, jeudi soir auprès de franceinfo."Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus". Deux jours après les révélations sur son transfert au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé a tenu à se justifier sur sa situation fiscale, jeudi soir sur franceinfo.

"Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus". Deux jours après les révélations sur son transfert au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé a tenu à se justifier sur sa situation fiscale, jeudi soir sur franceinfo.

Un sujet dont il "n'aime pas trop parler". "Je n'aime pas trop parler de ce sujet mais vu que vous m'en parlez, je vais en parler. Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus. On a annoncé différentes choses mais pour moi, le plus important c'était de savoir dans quel club je pouvais donner le meilleur de moi-même et poursuivre ma progression. Et j'ai choisi le Paris Saint-Germain tout naturellement", rectifie le joueur de 19 ans.


"Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait dans les règles". Selon les Football Leaks, l'attaquant aurait en effet demandé au Paris Saint-Germain de payer ses impôts. "Après, il ne faut pas oublier qu'il y a des négociations et tout ce que j'ai fait, même si il y a plein de choses qui sont fausses, je l'ai fait dans les règles", assure le champion du monde.

Aucun commentaire sur le fichage ethnique. "Ce qui me fait rire un peu, c'est que Mediapart est à la base (un) site qui dénonce les irrégularités dans le football, sauf que tout ce que j'ai fait est en règle. Donc je ne comprends pas", a encore répété Kylian Mbappé, qui a préféré ne pas s'exprimer quant à l'utilisation de fiches ethniques par les recruteurs du PSG.