Kevin Mayer champion du monde : "Rien ne pouvait m’arrêter"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Français de 25 ans a été sacré champion du monde du décathlon samedi soir à Londres, après un quasi sans fautes. Une première dans l'histoire de l'athlétisme français.

Il est le premier français à décrocher une médaille d'or en décathlon. Kevin Mayer est apparu en larmes samedi soir, entrant dans l’histoire alors que La Marseillaise retentissait dans le Stade Olympique de Londres. Grand favori de l’épreuve, le jeune homme n’a pas déçu malgré une petite frayeur à la perche.

Un saut fatidique. Kevin Mayer, c’est une mécanique de précision qui a donné sa pleine mesure à Londres. Le nouveau champion du monde du décathlon a rapidement pris en main les commandes de l’épreuve pour ne plus les lâcher. Il y a bien eu cette petite frayeur samedi à la perche, et ce troisième essai à 5,10m qui, en cas d’échec, aurait ruiné tout espoir. Mais Kevin Mayer a basculé du bon côté.

"C’est le saut de ma vie ! J’ai joué ma vie la dessus. Entre être champion du monde et arrêter le décathlon vous imaginez ce qu’il y a ? Ce saut a duré trois heures pour moi. J’étais en plein doute, c’était l’horreur, mais avec une telle joie de passer. C’était clairement l’un des plus grands moments de ma vie", raconte-t-il à Europe1.

Entendu sur Europe 1
Je savais que j’étais déjà champion du monde

Il y a eu un autre moment fort pour finir en beauté ce décathlon : un 1500m terminé au forceps. "J’avais des crampes aux ischios-jambiers qui commençaient, donc j’ai pas osé à partir. Ça a été très laborieux. Mais je savais que j’étais déjà champion du monde même si j’y allais en reculant. Je me disais : ‘Dans deux tour tu es champion du monde… dans un tour tu es champion du monde'", confie-t-il. "Rien ne pouvait m’arrêter, même avec une crampe j’aurais fini à cloche-pied, je savais que j’étais champion du monde !"

À 25 ans, Kevin Mayer rejoint un autre chercheur d’or, Pierre-Ambroise Bosse couronné au 800m lors de ces championnats. Du jamais vu pour l’athlétisme français.