Juventus Turin : le doublé, c'est fait

  • A
  • A
Juventus Turin : le doublé, c'est fait
La Juventus a remporté mercredi la 10e Coupe d'Italie de son histoire.@ Andreas SOLARO/AFP
Partagez sur :

COUPE D'ITALIE - Le club turinois a remporté mercredi soir la finale de la Coupe d'Italie contre la Lazio Rome (2-1 a.p.).

Et de deux ! Déjà sacrée en championnat, la Juventus Turin a également remporté mercredi soir la Coupe d'Italie aux dépens de la Lazio Rome, à 17 jours de la finale de la Ligue des champions qu'elle disputera le 6 juin prochain à Berlin face au FC Barcelone. Le succès des Turinois a été long à se dessiner.

Après avoir été menés au score dès la 4e minute de jeu après un but de Mario Cataldo, les Juventini sont revenus au score dès la 11e par Giorgio Chiellini mais ils ont dû attende la prolongation et la 97e minute pour voir Alessando Matri inscrire le but de la victoire et du doublé et ce, après que l'attaquant de la Lazio Filip Djordjevic a trouvé les deux montants. Ce n'est que le troisième doublé championnat-Coupe d'Italie de l'histoire de la Juventus, après ceux de 1960 et 1995.

La Juventus s'impose après prolongation :

Evra passeur, Pogba en dedans. Il s'agit du deuxième titre de la saison, aussi, pour les deux internationaux français de l'effectif, Patrice Evra et Paul Pogba. Si le premier s'est montré plutôt à son avantage en étant notamment à l'origine du premier but turinois, sur une remise de la tête pour Chiellini, le second, au cœur des rumeurs de transferts qui l'envoient tantôt au PSG tantôt au Barça, n'a pas brillé.

Le milieu de terrain français, qui n'a repris que le 9 mai dernier après cinquante jours d'absence sur blessure, a notamment perdu une balle "chaude" devant sa surface après avoir mal assuré un contrôle de la poitrine (32e). Cette action a fait sortir de ses gonds l'entraîneur de la "Vieille Dame", Massimiliano Allegri, qui a fini par... sortir Pogba à un petit quart d'heure de la fin du temps réglementaire. Il faudra un autre "Pogboum" que celui vu mercredi au stade olympique de Rome si la Juve veut espérer inquiéter le Barça, grand favori de la finale de la Ligue des champions le mois prochain.