JO : les Bahamas et Grenade plus forts que la Chine et les Etats-Unis ?

  • A
  • A
JO : les Bahamas et Grenade plus forts que la Chine et les Etats-Unis ?
@ MARK RALSTON / AFP
Partagez sur :

Les Etats les plus médaillés sont souvent les plus peuplés. Mais si on supprime l’impact de la démographie...

Il n’y a même pas de débat. Avec 121 médailles raflées à Rio de Janeiro, dont 46 en or, les Etats-Unis ont survolé comme jamais les Jeux olympiques. C’est loin, très loin de la Grenade et de son unique médaille d’argent, sauf que cette comparaison est discutable : il est bien plus facile pour les Etats-Unis et ses 321 millions d’habitants de rafler l’or que pour Grenade et ses 106.825 habitants. Europe 1 a donc décidé de comparer le classement des médailles olympiques avec la démographie des Etats participants. A ce petit jeu, le trio des grandes puissances olympiques (Etats-Unis, Chine, Russie) paraît bien moins performant, dépassé par des Etats qui arrivent à multiplier les podiums malgré une population bien moins nombreuse.

Avant de rebattre les cartes, voici le tableau officiel des médailles lors des Jeux olympiques de Rio : 

Jamaïque, Croatie et Bahamas parmi les plus efficaces. En divisant le nombre de médailles par le nombre d’habitants pour chaque Etat, le classement des Jeux olympiques change radicalement : les Etats de tête, très médaillés mais aussi très peuplés, chutent de manière vertigineuse et d’autres Etats bien plus modestes grimpent aux premières places.

Sous le prisme de l’efficacité démographique, les Bahamas se retrouvent alors en tête du classement olympique, avec une médaille d’or pour 388.019 habitants. C’est-à-dire bien mieux que les Etats-Unis, qui comptent une médaille d’or pour 6,9 millions d’habitants. Suivent ensuite la Jamaïque, la Croatie, les îles Fidji et la Nouvelle-Zélande.

On retrouve peu ou prou les mêmes Etats si on prend en compte le nombre total de médailles, et non plus seulement celles en or : Grenade arrive en tête (une médaille pour 106.825 habitants), suivi par les Bahamas, la Jamaïque, la Nouvelle-Zélande et le Danemark.

Bref, malgré un palmarès limité à Rio de Janeiro, ces petits pays ont été très performants au regard de leur démographie. De quoi relativiser la performance des grandes nations de l’olympisme, à l’exception de la Grande-Bretagne qui a réussi à rafler 27 médailles d’or avec une population de 65 millions d’habitants.

Quand la Chine dégringole. C’est devenu une règle depuis vingt ans : la Chine finit toujours sur le podium du classement des médailles, le plus souvent avec les Etats-Unis et la Russie. Néanmoins, cette domination chinoise est régulièrement nuancée, et pour cause : avec 1,37 milliard d’habitants, l’Empire du Milieu dispose du plus gros vivier au monde. Logiquement, la Chine a plus de chance de décrocher des médailles que le Luxembourg.

Mais si on compare le nombre de médailles récoltées avec le nombre d’habitant, la Chine ne présente plus du tout le même visage : avec une médaille d’or pour 52,7 millions d’habitant, elle tombe à la 54e place du classement et fait moins bien que la Roumanie, la Jordanie ou Arménie. Même constat si on regarde le classement des médailles, tous métaux confondus : avec une médaille pour 19,6 millions d’habitant, la Chine se retrouve à la 76e place, entre l’Ethiopie et l’Algérie. 

La Chine peut néanmoins se consoler puisque l’autre Etat le plus peuplé au monde fait encore pire : l’Inde et ses 1,3 milliard d’habitants n’ont récolté que deux médailles (une d’argent et une de bronze). Résultat, l’Inde est l’Etat le moins efficace au regard de sa population, avec un ratio d’une médaille pour 655 millions d’habitants.

Et la France dans tout ça ?L’Hexagone résiste plutôt bien au facteur démographique, avec une médaille d’or pour 6,6 millions d’habitants et une médaille – tous métaux confondus - pour 1,6 million d’habitant. Arrivée septième du classement des médailles, elle passe alors à la 29e place du classement des médailles d’or en fonction de la population et la 30e place pour toutes les médailles confondues. La France fait donc moins bien que le Royaume-Uni et l’Australie. En revanche, c’est bien mieux que la Chine, les Etats-Unis, la Russie, l’Italie, le Japon ou encore le Brésil. L’Hexagone se retrouve au même niveau d’efficacité démographique que l’Allemagne et la Corée du Sud.