JO - La discobole cubaine positive à Pékin Yarelys Barrios est priée de rendre sa médaille mais l'aurait vendue sur eBay

  • A
  • A
JO - La discobole cubaine positive à Pékin Yarelys Barrios est priée de rendre sa médaille mais l'aurait vendue sur eBay
La discobole aurait vendu sa médaille d'argent. @ ADRIAN DENNIS / AFP
Partagez sur :

La lanceuse de disque cubaine Yarelys Barrios a été contrôlée positive au dopage et doit rendre sa médaille d'argent. Mais cette dernière aurait été vendue sur eBay.

La discobole cubaine Yarelys Barrios, contrôlée positive à un anabolisant sur des échantillons datant des JO 2008 à Pékin en Chine, a été priée de rendre sa médaille d'argent, mais l'aurait déjà vendue sur eBay selon certains médias. Priée de rendre sa médaille d'argent de Pékin, certains médias rapportent en effet qu'elle l'aurait déjà revendue sur eBay, pour une somme de 10.500 euros.

"J'ai toujours été propre". L'athlète de 33 ans, également médaillée de bronze à Londres en 2012 après la disqualification de la Russe Darya Pishchalnikova, a été contrôlée positive à l'acetazomalide, un diurétique considéré comme stéroïde anabolisant. Un contrôle positif à l'issue d'un nouveau test réalisé sur ses échantillons de 2008, dont les résultats ont été publiés jeudi par le CIO. "Le seul dopage que je connaisse, c'est celui du soleil sur la piste. Je continue de croire que c'est une erreur, j'ai toujours été propre", s'est défendue Barrios.