JO : des athlètes et officiels chinois victimes de vols "fréquents" à Rio

  • A
  • A
JO : des athlètes et officiels chinois victimes de vols "fréquents" à Rio
Des policiers à Rio. @ AFP
Partagez sur :

Face à ce phénomène, les autorités chinoises ont appelé leurs ressortissants à "ne pas visiter les favelas et les lieux isolés seuls". 

La sécurité à Rio fait toujours autant débat. Des athlètes et des membres de la délégation chinoise pour les jeux Olympiques de Rio ont été victimes de vols "fréquents" dans la cité carioca, a alerté vendredi le ministère chinois des Affaires étrangères. Du coup, les autorités chinoises ont appelé leurs ressortissants à une vigilance et à une prudence accrues, à une semaine du début des JO. 

"Ne pas visiter les favelas et les lieux isolés seuls." En plus des sportifs et des officiels, des journalistes et des touristes ont également été touchés par "des vols fréquents et parfois à main armée", a précisé Pékin. Les autorités chinoises ont appelé à "ne pas visiter les favelas et les lieux isolés seuls", "ne pas sortir avec des sacs à dos, ne pas porter de bijoux ni de montres de marques connues, et ne pas utiliser de téléphones portables en marchant", entre autres.

Des JO sous très haute surveillance. Les Jeux de Rio, du 5 au 21 août, se dérouleront sous très haute surveillance, quelque 85.000 membres des forces de l'ordre - 47.000 policiers et 38.000 militaires - étant mobilisés pour assurer la protection des 10.500 athlètes et des officiels, journalistes et 500.000 touristes du monde entier attendus. Les touristes chinois sont une cible de choix pour les voleurs, notamment en France, desservis par leur réputation de porter de grandes quantité d'argent liquide.