JO de Rio 2016/dopage : l'athlète bulgare Silvia Danekova testée positive

  • A
  • A
JO de Rio 2016/dopage : l'athlète bulgare Silvia Danekova testée positive
Image d'illustration.@ JONATHAN NACKSTRAND / AFP
Partagez sur :

Cette spécialiste du 3.000 m steeple, qui aurait testé positif à l'EPO, a regagné son pays.

L'athlète bulgare Silvia Danekova, spécialiste du 3.000 m steeple, a reconnu vendredi avoir été contrôlée positif lors d'un test anti-dopage aux Jeux olympiques de Rio.

Un 4e test positif. "Nous avons appris que mon quatrième test est positif (après trois négatifs, ndlr) . Le choc pour moi est incroyable", a indiqué à la télévision publique bulgare BNT. Toujours selon ce dernier média, l'échantillon a confirmé un test positif à l'EPO.

À cause d'"additifs alimentaires". "Je suis sûre que cela ne peut pas être vrai. Le test a été re-examiné à plusieurs reprises en raison d'un doute concernant un résidu métabolite de cette substance. La seule explication peut être les additifs alimentaires que je prends", a-t-elle assuré. "Je n'ai pas violé les règles. Je ne me sens pas coupable, c'est humiliant", a ajouté Danekova.

Une nageuse chinoise aussi suspendue. Les soupçons de dopage cristallisent les tensions à Rio, près d'un tiers de la délégation russe, notamment, ayant été privée de Jeux. Avant Danekova, qui s'était classée 14e du steeple aux Mondiaux de Moscou en 2013, plusieurs sportifs ont déjà été suspendus à Rio, dont la nageuse chinoise Chen Xinyi, 4e de la finale du 100 m papillon dames.