JO de Rio 2016-Water-polo : la France battue par l'Italie (11-8)

  • A
  • A
JO de Rio 2016-Water-polo : la France battue par l'Italie (11-8)
Bonnets blancs, l'équipe de France de water-polo.@ LAURENT KALFALA / AFP
Partagez sur :

Les Français ont essuyé leur deuxième défaite dans le tournoi olympique, mais gardent une chance de qualification pour les quarts de finale.

Après sa défaite contre le Monténégro en début de tournoi, l'équipe de France de water-polo se frottait lundi à un autre gros concurrent : l'Italie, vice-championne olympique à Londres, en 2012. Battus (11-8), les Bleus ont toutefois très bien résisté et leurs chances de qualification en quarts de finale des Jeux olympiques ne sont pas mortes. 



Meilleur départ. Après avoir été menés d’entrée, les Bleus n’ont pas réédité le début catastrophique de lors de leur première rencontre face au Monténégro, l’égalisation de Romain Blary intervenant rapidement sur une erreur du gardien de but italien (1-1).

Profitant d’une double supériorité numérique pendant quelques secondes, les Azzurri n’ont pas tremblé pour prendre l’avantage à trois minutes de la fin du premier quart-temps, avant de creuser l’écart une minute plus tard (1-3). Une belle action conclue par Thibaut Simon sur la gauche, une réalisation d’Igor Kovacevic et un bel arrêt de Rémi Garseau en fin de période permettaient aux Bleus de bien terminer le premier quart du match à seulement une longueur de l’Italie (3-4).

Sous l’eau. Physiquement dominés, les Bleus ont dû se rendre à l’évidence dès le deuxième quart-temps. Incapables de franchir le mur italien, fébriles en défense, les Tricolores ont rapidement vu défiler le compteur de buts (3-7). Un échange de buts plus tard et les Français devaient entamer la deuxième mi-temps avec un retard de quatre buts (4-8).

Réaction. Plus solide au début de la seconde mi-temps, l’équipe de France a enfin réussi à trouver la clé pour manœuvrer l’Italie. Romain Blary puis Thibaut Simon ont ainsi réduit le score, et la France aurait pu finir le troisième quart-temps à deux unités de la Squadra si celle-ci n’avait pas réagi en fin de période (6-9).

Le dernier quart du match n'a finalement pas permis aux Bleus d'inverser la tendance, malgré de belles actions et deux nouveaux buts (8-11).

Trois rencontres. Il reste trois rencontres aux Français pour espérer décrocher une place pour les quarts de finale. Au programme, les États-Unis mercredi, l’Espagne samedi et la Croatie dimanche. Les Bleus devront terminer dans les quatre premiers du groupe B pour se qualifier.