JO de Rio 2016 : Usain Bolt revient en piste

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : Usain Bolt revient en piste
Usain Bolt devrait faire le show, mardi, pour son retour sur la piste.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

La journée de mardi marque les débuts de l'épreuve du 200 m, où Usain Bolt est très attendu. Au programme également la finale du 110 m haies.

LE PENSE-BÊTE DES JEUX

Après trois premiers jours totalement fous, la semaine athlétique des Jeux olympiques se poursuit à Rio avec les séries du 200 m, où l'on observera avec attention l'entrée en lice d'Usain Bolt mais aussi de Christophe Lemaitre. Pas moins de 27 titres olympiques, dont celui du 110 m haies, devraient être distribués mardi, si la météo le permet, notamment en voile.

  • L'événement : Bolt, le retour

Deux jours après avoir dominé la finale du 100 m, Usain Bolt se lance mardi dans la défense de son (double) titre olympique sur 200 m (pour les fans - mais qui ne l'est pas ? - Bolt disputera sa série à 17h46 aux côtés du Belge Jonathan Borlée). Après avoir signé 9"81, "la Foudre" a donné rendez-vous sur sa distance de prédilection, celle sur laquelle il avait été sacré champion du monde junior en 2002. Même s'il est loin d'être en tête des bilans (il n'est que le cinquième performeur de la saison), le Jamaïcain partira favori, sur son expérience autant que sur l'impression laissée sur le 100 m. Il aura néanmoins face à lui un redoutable trio américain avec Justin Gatlin (2e du 100 m), LaShawn Merritt (3e du 400 m) et Ameer Webb, qui trustent à eux trois les cinq meilleures performances de la saison. Premières indications sur les forces en présence mardi, dès 16h50 en France.

  • Et aussi…

Le 200 m a un favori jamaïcain. Le 110 m haies itou (demi-finales à 1h40 et finale à 3h45 cette nuit). Il s'appelle Omar McLeod. Il est le seul hurdleur à être descendu sous les 13 secondes cette saison (12"98). Là aussi, la menace viendra des États-Unis avec le trio Ronnie Ash, Devon Allen et Jeff Porter, mais les Européens, les Français en tête, espèrent jouer les trouble-fête dans cette course très ouverte pour les médailles.

Ce sera le dernier jour de compétition en gymnastique artistique. L'occasion pour l'Américaine Simone Biles d'ajouter une nouvelle breloque à sa collection. Médaillée d'or par équipes et en individuel au concours général ainsi qu'au saut, la jeune Américaine de 19 ans n'a pu faire mieux que troisième à la poutre, lundi (juste devant la Française Marine Boyer, 4e), après être passée tout près de la chute. Le sol, exercice où elle excelle devrait lui permettre de conclure ses Jeux en beauté (19h45).

  • L'anecdote : le keirin, coutume japonaise

Le cyclisme sur piste offre mardi l'une de ses disciplines les plus spectaculaires avec le keirin. Le keirin, kézako ? Il s'agit d'une course où les pistards, dont l'ordre est tiré sort, démarrent au ralenti derrière un vélomoteur avant de lâcher les chevaux. Le keirin vient du japonais et signifie course cycliste. Il s'est développé au pays du Soleil Levant dans l'après-Seconde guerre mondiale et il y demeure très populaire. Le keirin y fait l'objet de paris semblables à ceux que l'on peut effectuer sur les courses de lévriers outre-Manche. Les Français Michaël d'Almeida et François Pervis vont tenter mardi de tirer leur épingle du jeu dans ce sport aussi tactique que physique face notamment au Britannique Jason Kenny et aux représentants japonais, Yuta Wakimoto et Kazunari Watanabe.

  • Le chiffre : 5, comme le nombre de buts encaissés par la Suède face au Brésil au 1er tour

Les tournois de sports collectifs entrent dans leur phase la plus excitante : celle des éliminations directes. Ce sera le cas mardi en handball féminin (avec Espagne-France à 18h30) et en basket féminin (avec France-Canada à 3h15). Mais il y a aussi aujourd'hui les demi-finales, très attendues, du tournoi de football féminin, avec Allemagne-Canada (21h00) et avant cela Brésil-Suède (18h00). Les deux équipes se retrouvent après s'être affrontées au premier tour. La Seleçao l'avait emporté sans coup férir 5-1 avec un doublé de Marta. La n°10 brésilienne tentera de conduire son équipe vers la finale contre une équipe scandinave qui sera évidemment avide de revanche.

Les "médailles" du jour :

14 heures : Canoë-kayak : C1 1.000 m hommes, K2 500 m femmes, K1 200 m femmes, K1 1.000 m hommes
14 heures : Natation - Marathon hommes (10 km)
14h50 : Athlétisme - Triple saut hommes
16h30 : Athlétisme - Disque femmes
18h05 : Régates pour la médaille Finn hommes, Nacra 17 mixte, Laser hommes et Laser Radial femmes
19h00 : Natation synchronisée - Duo libre
22h05 : Cyclisme sur piste - Omnium femmes
22h38 : Lutte gréco-romaine - Moins de 66 kg hommes
23h00 : Plongeon - 3 m hommes
23h20 : Cyclisme sur piste - Keirin hommes
23h31 : Lutte gréco-romaine - Moins de 98 kg hommes
Minuit : Haltérophilie - Plus de 105 kg hommes
0h15 : Boxe - Moins de 60 kg hommes
0h30 : Tennis de table - Par équipes femmes
1h30 : Athlétisme - Saut en hauteur hommes
3h30 : Athlétisme - 1.500 m femmes
3h45 : Athlétisme - 110 m haies hommes