JO de Rio 2016-Natation : les mystérieuses traces violettes de Phelps permettent de récupérer

  • A
  • A
JO de Rio 2016-Natation : les mystérieuses traces violettes de Phelps permettent de récupérer
Les fameuses traces violettes de Phelps. @ Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :

L'Américain a expliqué qu'il utilise un remède de médecine chinoise pour récupérer plus vite, ce qui crée des marques violettes sur son corps.

LA QUESTION CON

A son entrée dans la piscine olympique, dimanche, on s'est tous posé la question : mais qu'est-il arrivé à Michael Phelps pour avoir des traces violettes sur tout le corps ? A-t-il rencontré des vampires ? Et bien non. Le meilleur nageur de tous les temps a expliqué la raison de ces mystérieuses tâches. Elles sont provoquées par... un remède de médecine chinoise qui permet de récupérer plus vite. 

Le "cupping" à l'origine de ces traces. "J'utilise cette technique depuis un moment, mais je n'ai jamais eu de si gros (hématomes)", a expliqué Phelps lundi après sa série du 200 m papillon, ajoutant que cela faisait "le plus mal" aux épaules. Les ventouses médicinales ("cupping" en anglais) sont censés créer pendant quelques minutes une succion qui attire le sang dans le muscle. Ce qui permettrait de réduire la fatigue du muscle et d'accélerer la récupération. Ce sont les fragiles veines capillaires qui créent les marques en éclatant sous la pression.

Des stars s'y mettent. Aux Etats-Unis, la technique du "cupping" a séduit les stars. Gwyneth Paltrow, Victoria Beckham et Jennifer Aniston arborent les marques en public. Phelps, lui, en a fait un élément de sa performance. Et force est de constater que ça lui a très bien réussi dimanche soir sur le relais 4x100 m, où il a décroché sa 19e médaille d'or olympique. De quoi, peut-être, lancer une mode.