JO de Rio 2016-Natation : après avoir battu Phelps, Joseph Schooling fait la joie des internautes

  • A
  • A
JO de Rio 2016-Natation : après avoir battu Phelps, Joseph Schooling fait la joie des internautes
Lui-même n'en croit pas ses yeux.@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Joseph Schooling s'est fait un nom, vendredi, en battant Michael Phelps en finale du 100 m papillon, à seulement 21 ans. Une ascension surprise qui a ravi Internet et déchaîné les Singapouriens.

T'AS VU ?

Personne n'y croyait. Et pourtant, il l'a fait : l'exploit de Joseph Schooling face à son idole, la légende de la natation Michael Phelps, n'est pas passé inaperçu.

Les réseaux sociaux s'en délectent. Sa main était à peine posée sur le muret du bassin olympique que déjà les réseaux sociaux s'embrasaient pour Schooling : les jeux de mots sur son nom se sont multipliés tandis que les 'mèmes' (élément repris et décliné en masse sur internet) ont afflués.

Paris et jours fériés. Dans la rue de la cité-Etat aussi, on a fêté l'exploit du gamin de 21 ans : dans un pays obsédé par les jeux d'argent, le chiffre "5039", correspondant au temps de Schooling à Rio, était en rupture de stock dans les salles de jeux tandis que d'autres réclamaient un jour férié pour célébrer la victoire de Schooling.

Un gamin devenu héros. Vendredi, l'intéressé a donc mis un terme à la quête de l'insatiable Phelps, son idole, qui visait une cinquième médaille d'or à Rio et une 23e au total. Les deux hommes s'étaient déjà rencontrés... en 2008, année des JO de Pékin, qui avaient vu l'Américain décrocher huit médailles d'or olympiques sur une seule édition, battant ainsi le record de Mark Spitz. À l'époque, Schooling n'avait que 13 ans. C'est cette rencontre qui a convaincu le petit Joseph de rejoindre les Etats-Unis pour y parfaire son entraînement. Il rentre au Texas, où il habite désormais, une médaille d'or olympique autour du cou.