JO de Rio 2016 : les handballeuses françaises en finale !

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : les handballeuses françaises en finale !
L'immense joie des joueuses tricolores, qualifiées pour la finale des Jeux olympiques. @ JAVIER SORIANO / afp
Partagez sur :

Victorieuses des Pays-Bas au bout du suspense (24-23), les Bleues ont décroché une superbe qualification pour la finale. 

La malédiction des handballeuses françaises aux JO a été vaincue ! Les Bleues se sont qualifiées pour la finale et ont ainsi assuré la première médaille olympique de leur histoire, grâce à leur victoire au bout du suspense contre les Pays-Bas (24-23), jeudi à Rio. Longtemps en tête de cette demi-finale, les Françaises ont lutté jusqu'à l'ultime minute de jeu pour conserver leur avantage, à la faveur d'un tir néerlandais sur le poteau dans les dernières secondes. Les filles d'Olivier Krumbholz affronteront samedi soit la Norvège, double championne olympique en titre, soit la Russie. 

Le "mur" Laura Glauser. Comme en quarts de finale contre l'Espagne, les handballeuses ont joué avec les nerfs (et le cœur) de leurs supporters. Plus efficaces à la finition, solides en défense, elles ont pourtant mené de quatre buts à la pause (17-13). Mais peu à peu, les Néerlandaises, vice-championnes du monde en titre, ont refait leur retard en seconde période. Revenues au contact à un quart d'heure de la fin (21-19, 45e), les "Oranje" ont poussé pour égaliser. Problème : il y avait en face un mur nommé Laura Glauser. 

La gardienne remplaçante des Bleues, entrée en jeu sur la fin, s'est muée en héroïne en multipliant les parades dans les dernières minutes, au point d'en dégoûter les Néerlandaises. Et quand le "mur" Glauser se fissurait (un peu) dans les dernières secondes de jeu, alors que l'avance française n'était plus que d'un but, c'est le poteau qui s'en mêlait. Non, rien, vraiment rien ne pouvait arriver à ces Françaises-là. 

Une équipe revenue de très loin. Pourtant, personne ou presque n'attendait les handballeuses en finale des Jeux olympiques. Olivier Krumbholz, l'historique sélectionneur de 2000 à 2012, avait été rappelé en catastrophe pour soigner une équipe malade aux résultats décevants. Seulement 7e au Mondial 2015, 5e à l'Euro 2014, les Bleues ne faisaient pas (ou plus) partie du gotha mondial. En quelques mois, Olivier Krumbholz a pourtant spectaculairement redressé la situation.

Jamais médaillée aux Jeux, l'équipe de France a l'occasion d'imiter les garçons, doubles champions olympiques en titre. Mieux : si Karabatic et ses "Experts" remportent eux aussi leur demi-finale, vendredi contre l'Allemagne, le handball français pourrait réaliser un improbable doublé. Ce serait géant.