JO de Rio 2016 : le résumé de la nuit de samedi à dimanche

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : le résumé de la nuit de samedi à dimanche
Katinka Hosszu et les Australiennes du relais 4x100 m nage libre ont battu deux records du monde, samedi soir à Rio. @ Photos AFP
Partagez sur :

La session de nuit en natation a clôturé la première journée des Jeux. Avec, en prime, deux records du monde dans le bassin de Rio. 

LA NUIT DES JEUX

Vous n’avez pas réussi à tenir jusqu’au bout de cette première journée des Jeux de Rio ? Vous avez dormi pendant que les athlètes se battaient pour une place sur le podium jusqu’à 5 heures du matin ? Pas de panique, Europe 1 vous résume la nuit de samedi à dimanche. Principal événement de la soirée à Rio : les premières épreuves de natation. Deux records du monde sont ainsi tombés pendant que vous étiez dans votre lit. Voici ce que vous avez manqué de la première nuit des JO.

  • Elle a sorti le (très, très) grand jeu : Katinka Hosszu explose le record du monde du 400 m 4 nages

Pour une première médaille d’or olympique, c’est un coup de maître. La Hongroise Katinka Hosszu, multiple championne du monde, a enfin décroché le graal aux Jeux sur 400 m 4 nages. Mais celle qui est surnommée la "Dame de fer" a fait nettement mieux : elle a tout simplement explosé le record du monde sur la distance. En 4'26''36, soit plus de 2 secondes de moins que la précédente meilleure marque de l'histoire, elle a devancé de près de 5 secondes la deuxième, l'Américaine Maya DiRado. Du très lourd. 

  • Elles aussi, ont sorti le grand jeu (mais un peu moins) : les Australiennes du relais 4x100 m nage libre

Un autre record du monde est tombé dans le bassin de Rio : celui du relais 4x100 m nage libre féminin. Les Australiennes, archi-favorites de l’épreuve, ont conservé leur titre olympique et amélioré leur propre marque planétaire. Certes, pas de manière éclatante comme Hosszu, mais l’Australie est bel et bien imbattable sur la distance.

  • Le jeu de mains : Horton devance Sun de justesse sur 400 m nage libre

Les Australiens ont brillé samedi soir. Mais pour Mack Horton, la tâche fut nettement plus ardue que pour le relais féminin. Le jeune nageur de 20 ans n’a devancé que de 13 centièmes le champion olympique en titre, le Chinois Sun Yang. Horton a cependant gagné à la touche et décroché l’or sur 400 m nage libre.

  • Heureux aux Jeux (cette fois-ci) : Hagino prend sa revanche sur 400 m 4 nages

Quatre ans après le bronze, il a cette fois décroché le graal. Kosuke Hagino a pris sa revanche pour devenir champion olympique du 400 m 4 nages, la première épreuve de natation de ces Jeux de Rio. Le Japonais met ainsi fin à l’hégémonie américaine, qui restait sur cinq médailles d’or consécutives sur la distance.

  • Un jeu d’enfants : les basketteurs américains sans pitié pour la Chine

Alors oui, il manque LeBron James et Steph Curry. Mais même sans eux, la "Team USA" a fière allure. Les malheureux Chinois en ont fait l’amère expérience, en étant balayés pour l’équipe américaine (119-62). Pour leur premier match du tournoi olympique, Kevin Durant, auteur de 25 points, et ses partenaires n’ont connu aucun problème, à l’image de ce dunk signé DeMar DeRozan :

Ça promet pour la suite…