JO de Rio 2016 : le résumé de la nuit de mercredi à jeudi

  • A
  • A
JO  de Rio 2016 : le résumé de la nuit de mercredi à jeudi
Trois Américaines sur les trois marches du podium du 100 m haies. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le triplé américain sur 100 m haies, le doublé 100 m -200 m d’Elaine Thompson et les quatre médailles d’or à la suite de la Japonaise Icho ont marqué la nuit carioca.

LA NUIT DES JEUX

Mercredi soir au stade olympique, les Jeux ont bien porté leur nom, grâce à Usain Bolt et Andre De Grasse. Le Jamaïcain et le Canadien se sont bien amusés et ont offert une image réjouissante en demi-finale du 200 mètres. Les Américaines du 100 m haies n’ont, elles, pas fait rire leurs adversaires, tout comme la Jamaïciane Elaine Thompson, omnipotente sur le sprint.

  • Ils se prennent aux Jeux : Bolt et de Grasse se chambrent… à toute vitesse

C’est sans aucun doute l’une des images fortes de ces Jeux olympiques. Celle d’Usain Bolt et Andre De grasse se chambrant en pleine course, à l’arrivée de leur demi-finale du 200 m, qu’ils ont conclu en moins de 20 secondes. Alors que le Jamaïcain avait ralenti sa course, la Canadien a tenté de le dépasser sur la ligne. Le champion olympique du 100 m a donné un dernier coup de rein pour franchir la ligne en accompagnant sa victoire d'un mouvement du doigt signifiant "Non! Non!". Au passage, Bolt a réalisé un temps de 19’’78, De Grasse de 19’’80. Nouveau record du Canada. En toute décontraction.

  • Triple jeu : les Américaines reines du 100 m haies

Aux championnats du monde 2015 à Pékin, aucune Américaine n’était monté sur le podium du 100 m haies. A Rio, elles n’ont laissé la place à personne d’autre sur la boîte. L’or est revenu à Brianna Rollins, l’argent à Nia Ali et le bronze à Kristi Castlin pour un triplé inédit sur la distance. Petit rappel, la toute récente recordwoman du monde de la spécialité, Kendra Harrison (12’’20), n’était pas présente aux Jeux. Et elle aussi est Américaine. Dans les prochaines années, le 100 m haies mondial pourrait se résumer à un championnat des Etats-Unis.

  • Double jeu : Elaine Thompson reine du sprint

La Jamaïcaine avait semblé totalement incrédule au soir de sa victoire sur le 100 mètres. Elle a affiché exactement le même scepticisme à l’issue du demi-tour de piste. C’est pourtant bien elle, la Jamaïcaine, qui signe un rare doublé sur le sprint. La nouvelle reine de la vitesse a dominé en 21’’78 la championne du monde en titre, la Néerlandaise Dafne Schippers (21’’88) et l'Américaine Tori Bowie (22’’15). La Bolt au féminin, c’est elle.

  • Heureuse aux Jeux : Quatre à la suite pour la Japonaise Icho

Il n’y a pas que Michael Phelps qui est capable de remporter quatre médailles d’or consécutive dans la même discipline dans quatre Jeux différents. La Japonaise Kaori Icho a réussi cet incroyable exploit en lutte libre, dans la catégorie des moins de 58 kilos. Kaori Icho a en plus ajouté la manière à son exploit. Menée 2-1 jusqu’à 10 secondes de la fin par la Russe Valeriia Koblova Zholobova, la Japonaise a réussi l’exploit de marquer les deux points qui lui offrait cette victoire historique. Qu’elle accueillait avec un stoïcisme tout nippon.

  • C’est pas du jeu : le grand chelem de la Chine en tennis de table

L’hégémonie chinoise sur le tennis de table est encore loin de s’achever. A Rio, sur les quatre titres en jeu, la République populaire les a tous raflés : le simple hommes, le simple femmes, et les épreuves par équipes hommes et femmes. Ce sont les hommes, par équipe, qui ont parachevé le Grand Chelem mercredi face au Japon. Et ce n’est pas tout. Alors qu’il n’y avait que deux compétiteurs engagés par pays, les Chinois ont aussi remporté deux médailles d’argent dans les simples, ne laissant que les miettes à ses adversaires. En clair : la Chine ne pouvait pas faire mieux. Tout simplement.