JO de Rio 2016 : le programme de jeudi

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : le programme de jeudi
Usain Bolt pense pouvoir améliorer son record du monde du 200 m, jeudi soir.
Partagez sur :

Le Jamaïcain, impressionnant de facilité lors des deux premiers tours du 200 m, va lutter contre le chrono, jeudi soir, lors du demi-tour de piste.

LE PENSE-BÊTE DES JEUX

Quatre jours après avoir décroché une troisième médaille d'or olympique consécutive sur 100 m, Usain Bolt va tenter de réaliser le même exploit sur la distance supérieure, le 200 m. On ne va pas se mentir : le Jamaïcain a été si impressionnant depuis le début des Jeux que le suspense est assez ténu. Du suspense, il y en aura en revanche lors des demi-finales des tournois féminins de hand et de basket auxquelles participent les équipes de France.

  • L'événement : Bolt en finale du 200 m

Mercredi soir, à Rio, Usain Bolt a signé le meilleur temps des demi-finales du 200 m (19"78), à quatre centièmes seulement du meilleur chrono de l'année (19"74 par l'Américain Lashawn Merritt). Cette performance, le Jamaïcain l'a réalisée en se promenant (ou presque) et en plaisantant à l'arrivée avec l'indélicat Andre De Grasse, troisième du 100 m et qui a eu l'outrecuidance de vouloir dépasser la star mercredi soir. "Je me sens sur la bonne voie, je serai dans un bon couloir demain, ce qui est toujours mieux vu ma taille", a souligné "La Foudre", toujours aussi détendu.

Bolt prendra le départ de cette finale du 200 m au couloir 6, juste derrière le Français Christophe Lemaitre, qui s'est qualifié avec le 4ème temps (20"01). En revanche, Bolt n'aura à surveiller ni l'Américain Justin Gatlin (20"13) ni son compatriote Yohan Blake (20"37), tous les deux éliminés. L'adversaire principal de Bolt jeudi soir ne sera pas humain. Ce sera le chronomètre. Car, à 29 ans, le Jamaïcain souhaite marquer une dernière fois les esprits dans un grand championnat. Et il pense que son record du monde (19"19), établi à Berlin en 2009, peut être battu. Rendez-vous avec la légende à 3h30 du matin.

  • Et aussi…

L'autre grand homme du jour en athlétisme pourrait être Ashton Eaton. Invaincu en grand championnat sur l'olympiade, le décathlonien américain pointe en tête à l'issue de la première journée avec 4.621 points, 121 unités devant l'Allemand Kai Kazmirek (4.500 points). "Tout se passe bien pour l'instant, même si je n'ai rien fait d'exceptionnel", a considéré Eaton. J'ai quand même bien lancé le poids (10ème avec un jet à 14,73 m), je suis content de ça." L'Américain, champion olympique, double champion du monde en titre et détenteur du record du monde du décathlon (9.045 points), comptait 4.703 points à mi-épreuve lors des Mondiaux 2015 à Pékin, où il avait amélioré son record du monde. Quatrième avant la deuxième journée, le Français Kévin Mayer peut nourrir des espoirs de podium.

Les tournois de hand féminin et de basket féminin entrent dans leur "money time", ou plutôt dans leur "médaille time", les vainqueurs des demi-finales étant assurés de repartir avec une breloque. Dans les deux cas, la France est concernée. Les handballeuses tricolores, vainqueurs au tour précédent de l'Espagne après prolongation (27-26), auront l'honneur d'un "prime time" (et c'est mérité !) face aux Pays-Bas (20h30), finalistes du dernier championnat du monde. La tâche ne sera donc pas facile pour les filles d'Olivier Krumbholz, mais elles ont battu les Oranje de quatre buts au premier tour (18-14), donc…

La problématique sera totalement différente pour les basketteuses, opposées aux Américaines. Les joueuses de Valérie Garnier ont une chance infime de passer en finale face à l'armada US, mais il va évidemment falloir la jouer à fond.

Parmi les autres finales de sports collectifs à suivre jeudi, on notera celle du hockey-sur-gazon masculin, qui concerne la Belgique, opposée à l'Argentine, et celle du beach-volley masculin (programmé à 22 heures au Brésil) entre la paire locale Schmidt-Cerutti et les Italiens Nicolai-Lupo. Voilà qui promet une ambiance nocturne de feu sur Copacabana.

  • L'anecdote : les frères Brownlee mettent Sartrouville à l'honneur

Les épreuves de fond sont souvent des affaires de famille. Il y a eu les trois sœurs jumelles Luik, qui ont participé au marathon olympique, dimanche dernier. Jeudi, ce seront les deux frères Brownlee qui prendront le départ du triathlon : 1.500 m de natation, 40 kilomètres à vélo et 10 kilomètres de course à pied. Mais à la différence de la fratrie estonienne, les deux Britanniques ne sont pas seulement venus pour participer. Alistair, 28 ans, est champion olympique en titre et son frère, de deux ans son cadet, avait pris la médaille de bronze il y a quatre ans. Les deux frères viseront cette fois le doublé. Originalité : ils sont tous les deux licenciés au club de l'EC Sartrouville triathlon, dans les Yvelines, qui compte dans ses rangs plusieurs des meilleurs triathlètes au monde.

  • Le chiffre : quatre, comme le nombre de relayeurs en athlétisme

La journée de jeudi marquera également le début des relais 4x100 m, épreuve à haut risque qui a souvent réussi à la France par le passé. On surveillera également la Jamaïque, qui disputera son premier tour à 16h48 jeudi. Avec ou sans Bolt ? Sans doute sans, "la Foudre" disputant la finale du 200 m dans la soirée. Ce sera donc à Yohan Blake, Asafa Powell ou encore Nickel Ashmeade d'assurer en séries afin de maintenir en vie l'objectif de Bolt de réaliser un triple triplé (100, 200 et 4x100 m*). Il ne faudra donc pas manquer les transmissions.

*L'un des membres du relais jamaïcain lors des Jeux de Pékin en 2008, Nesta Carter, a été contrôlé positif et cette médaille d'or pourrait être remise en cause.

Les médailles du jour :

14h00 : Canoë-kayak - K2 1.000 m hommes, du C1 200 m hommes, K2 200 m hommes et K1 500 m femmes
16h50 : Badminton - Finale femmes
16h00 : Triathlon hommes
17h00 : Athlétisme - 400 m haies hommes
18h00 : Natation synchronisée - Technique ballet par équipes
18h00 : Voile - 49er hommes, 49er femmes, 470 hommes et 470 femmes
19h00 : Boxe - Finale - Moins de 81 kg hommes
19h00 : Hockey-sur-gazon - Finale hommes
22h16 : Lutte libre - Moins de 53 kg femmes
22h56 : Lutte libre - Moins de 63 kg femmes
23h36 : Lutte libre - Moins de 75 kg femmes
1h00 : Taekwondo - Moins de 68 kg hommes et moins de 57 kg femmes
1h30 : Athlétisme - Poids hommes
2h10 : Athlétisme - Javelot femmes
2h10 : Athlétisme - Décathlon hommes
3h15 : Athlétisme - 400 m haies femmes
3h00 : Beach-Volley - Finale hommes
3h30 : Athlétisme - 200 m hommes