JO de Rio 2016 : le programme de dimanche

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : le programme de dimanche
Eliud Kipchoge et Stanley Biwott, ici au marathon de Londres en avril dernier, seront les meilleures chances du Kénya sur l'épreuve olympique.@ GLYN KIRK / AFP
Partagez sur :

Les Jeux olympiques de Rio s'achèveront, dimanche, avec l'emblématique épreuve du marathon. Les finales de basket, volley et handball masculins sont également au programme.

LE PENSE-BÊTE DES JEUX

Clap de fin pour les Jeux de Rio. Avant les derniers lutteurs, les dernières gymnastes, les derniers boxeurs, ce sont les marathoniens qui vont tenter de marquer l'histoire des Jeux de leurs temps impressionnants. Finales et petites finales des sports collectifs masculins rythmeront aussi ce dimanche.

  • L'événement : le Kenya pour un deuxième titre au marathon

Il y a 26 siècles, Phidippidès, soldat athénien, aurait selon la légende parcouru les 40 kilomètres qui séparent la ville de Marathon de celle d'Athènes pour annoncer la victoire des Grecs sur les Perses. Épuisé par sa course, il serait décédé d'épuisement juste après avoir délivré son message. Vingt-six siècles plus tard, ceux qui courent sur ses traces n'en meurent pas mais réalisent toujours un exploit. Les marathoniens s'élanceront dimanche après-midi, pour la dernière épreuve d'athlétisme des Jeux de Rio. Le Kényan Eliud Kipchoge tentera d'apporter à son pays un deuxième titre olympique, après celui empoché par Samuel Wanjiru en 2008. Le favori de l'épreuve s'est déjà illustré aux Jeux, sur le 5.000 m à Athènes, d'où il était parti en bronze, et à Pékin, où il avait remporté l'argent. Passé depuis au semi et au marathon, le fondeur a remporté celui de Londres, en avril dernier, en 2h03:05. Le deuxième meilleur chrono de tous les temps.

Outre son compatriote Stanley Biwott, ses adversaires les plus sérieux seront les Éthiopiens. Tesfaye Abera, apparu très en forme pour sa saison de 2016, notamment aux marathons de Dubaï et à celui de Hambourg, qu'il a remportés, et Lemi Berhanu, premier à Dubaï en 2015 et à Boston cette année, sont bien décidés à empocher le cinquième titre olympique de leur pays. L'Ougandais Stephen Kiprotich, tenant du titre, est également sur la ligne de départ.

  • Et aussi...

Après les épreuves féminines samedi, ce sont aux sports collectifs masculins de s'achever, dimanche. Le volley ouvrira le bal, en fin d'après-midi, avec une finale opposant le Brésil et l'Italie. Dans l'ambiance surchauffée du Maracanazinho, les Brésiliens auront à cœur de remporter leur troisième titre olympique. La dernière fois qu'ils étaient montés sur la plus haute marche du podium, c'était à Athènes, en 2004, et ils s'étaient imposés face... aux Italiens. Ces derniers, quant à eux, doivent rompre la malédiction. Cinq fois sur le podium, la Nazionale n'a jamais remporté l'or.

À 19 heures, ce sont les handballeurs qui entreront en piste. Les "Experts" français affronteront les Danois, qu'ils ont déjà battus en match de poule (33-30), en espérant rapporter leur troisième titre olympique consécutif. Un triplé serait inédit dans l'histoire du handball masculin. Chez les femmes, cela a déjà été fait, avec un triplé en 1996, 2000 et 2004, réalisé par...les Danoises.

Enfin, la finale de basket opposera les États-Unis et la Serbie dans ce qui devrait être un match explosif. En phase de poule, Kevin Durant et ses coéquipiers étaient venus à bout des Serbes, mais difficilement, 94 à 91. Pour l'équipe des Balkans, l'enjeu est énorme : mettre fin à l'écrasante domination des Américains, déjà médaillés d'or quatorze fois aux Jeux, accrocher un deuxième titre à leur palmarès, et laver l'affront subi en finale du Mondial 2014, lorsqu'ils avaient été écrasés 129-94.

  • Le chiffre : 50

Ils seront 50 cyclistes à s'élancer, dimanche, pour l'épreuve masculine de VTT. Sur un parcours d'un peu moins de cinq kilomètres, qui promet d'être rapide mais pourrait être perturbé par la pluie, le Tchèque Jaroslav Kulhavy tentera de conserver son titre olympique glané à Londres il y a quatre ans. Le Français Julien Absalon, lui, pourrait réaliser un triplé historique, après ses victoires à Pékin et Athènes. Mais ils ne sont pas les seuls favoris. Le Suisse Nino Schurter, bronzé en 2008 et argenté en 2004, quintuple champion du monde, a de grandes chances de grappiller encore une place sur le podium olympique pour finir sur la plus haute marche. Reste aussi l'énigme Peter Sagan. Le vainqueur du maillot vert sur le dernier Tour de France a surpris son monde en annonçant qu'il s'alignerait sur l'épreuve de VTT, et non celle de la course en ligne, revenant ainsi à sa discipline de jeunesse. "Ça va être difficile pour lui de décrocher une médaille", avait estimé Julien Absalon avant les Jeux. "Ce qui est super, c’est qu'il vient du VTT. Il prouve qu'il aime toujours sa première passion. C'est intéressant de voir un coureur comme ça au départ de notre course. Mais ça va être un peu compliqué pour lui d'être aux avant-postes malgré toute sa classe."

Les médailles du jour : 

13h30 : Lutte libre - hommes (-65 kilos) (finale à 19h15)
13h38 : Lutte libre - hommes (-97 kilos) (finale à 20h15)
14h30 : Marathon hommes
14h30 : Volley - match pour la troisième place hommes
15h30 : Handball - match pour la troisième place hommes
16 heures : Gymnastique rythmique - finale du concours par équipes
16h30 : Basket - match pour la troisième place
17h30 : VTT hommes
18h15 : Volley - finale hommes
19 heures : Handball - finale hommes
19 heures : Boxe - finale femmes (-75 kilos)
19h15 : Boxe - finale hommes (-52 kilos)
20 heures : Boxe - finale hommes (-64 kilos)
20h15 : Boxe - finale hommes (+91 kilos)
20h45 : Basket - finale hommes