JO de Rio 2016 : la danse d’un haltérophile des Îles Kiribati met le feu aux Jeux

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : la danse d’un haltérophile des Îles Kiribati met le feu aux Jeux
La danse de David Katoatau, un must des JO de Rio !@ GOH Chai Hin / AFP
Partagez sur :

David Katoatau ponctue ses essais de pas de danse particulièrement savoureux. Irrésistible !

T'AS VU ?

Aux Jeux olympiques, il y a plusieurs façons de se faire remarquer. En gagnant bien sûr, ou au moins en remportant d’une médaille. Mais aussi d’une façon plus originale. David Katoatau l’a bien compris. L’haltérophile des Îles Kiribati, engagé en moins de 105 kilos, a enflammé le public de Rio en ponctuant chacun de ses essais, même manqués, de surprenants mais irrésistibles pas de danse. Le tout avec un sourire particulièrement communicatif.

Engagé pour la survie de ses archipels. David Katoatau est une star dans son pays des Kiribati, composés de trois archipels en plein Pacifique. D’abord parce qu’il a été le porte-drapeau de sa délégation à trois reprises aux JO, en 2008 à Pékin, en 2012 à Londres et en 2016 à Rio. Ensuite parce qu’il est très engagé pour la lutte contre le réchauffement climatique, qui menace directement, avec la montée du niveau des océans, plusieurs îles des Kiribati.