JO de Rio 2016 : de l'or, de l'argent et du bronze, revivez le mardi de folie des Bleus !

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : de l'or, de l'argent et du bronze, revivez le mardi de folie des Bleus !
Deux médailles d'or en une journée : la moisson a été très bonne pour les Bleus ! @ Photos AFP
Partagez sur :

La délégation française s’est spectaculairement réveillée, avec cinq médailles en une journée. De quoi redonner le sourire !

Oublié, le départ catastrophique de l’équipe de France aux Jeux de Rio. Avec une seule petite médaille en trois jours, la délégation tricolore avait vécu des débuts catastrophiques. Mais en une seule journée, les sportifs français ont retrouvé le sourire. Et de quelle manière : cinq médailles, dont deux en or, pour le seul mardi. Europe 1 revient sur la journée radieuse de la délégation française, qui compte désormais six médailles au compteur.

1. Triomphe total au concours complet

La journée ne pouvait pas mieux commencer pour les Français. Le quatuor du concours complet composé d'Astier Nicolas, Thibault Vallette, Mathieu Lemoine et Karim Laghouag, est monté sur la plus haute marche du podium devant l'Allemagne et l'Australie. Cocorico ! 

2. L’argent d’Astier Nicolas

Puis ce fut de l'argent, trois heures plus tard, en individuel, pour Astier Nicolas. Le cavalier, qui venait de décrocher l’or avec ses camarades du concours complet, est arrivé derrière le désormais double champion olympique allemand Michael Jung. Pas de quoi lui ôter le sourire : deux médailles en une journée, Astier Nicolas a bel et bien vécu un mardi de rêve.

3. Denis Gargaud, le digne successeur

Pour lui aussi, tout s’est déroulé comme dans un rêve. Denis Gargaud a été sacré champion olympique en canoë slalom, pour apporter la deuxième médaille d’or à la délégation tricolore. Avec ce succès, il succède à Monsieur Tony Estanguet, triple champion olympique en 2000, 2004 et 2012. Le canoë, ça rime avec français !

4. Agbegnenou délivre le judo français

Un ouf de soulagement : le judo français a enfin décroché sa première médaille ! Alors certes, Clarisse Agbegnenou, qui visait l’or à Rio, n'a obtenu "que" l'argent dans la catégorie des -63 kg. Mais la Française n’a pas été battue par la première venue : elle a subi la loi de la Slovène Tina Trstenjak, comme en finale des Mondiaux 2015. A 23 ans, Clarisse Agbegnenou a tout l’avenir devant elle.

5. Grumier, du bronze pour conclure

Après le judo, l’escrime a aussi débloqué son compteur. Et il était temps ! Après le zéro pointé à Londres en 2012, Gauthier Grumier a apporté à l’escrime sa première médaille depuis 2008. À 32 ans, le Français a décroché enfin un podium olympique. Certes, il visait l’or et il repart avec le bronze. Mais on ne va pas bouder notre plaisir. Cinq médailles en une journée, le bilan est plus que satisfaisant. Merci les Bleus !