JO de Rio 2016 : de joie, une lutteuse japonaise maltraite son entraîneur

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : de joie, une lutteuse japonaise maltraite son entraîneur
@ Jack GUEZ / AFP
Partagez sur :

Sacrée en moins de 63 kg, Risako Kawai a infligé à son coach, avec son assentiment, deux chutes spectaculaires. Avant de le porter sur ses épaules. 

T'AS VU ?

Voilà une bien curieuse façon de remercier son entraîneur, celui qui l’a menée jusqu’à la médaille d’or. A peine sacrée dans la catégorie des moins de 63 kg jeudi aux Jeux de Rio, la lutteuse japonaise Risako Kawai s’est dirigée, tout sourire, vers son coach, et la projeté à deux reprises au sol, avec des techniques qu’il lui avait peut-être enseignées. Le coach n’en a pas perdu son sourire, on le soupçonne même d’avoir été complice de cette drôle de célébration.

Pour remercier comme il se doit son entraîneur, et d’une manière plus douce, Risako Kawai l’a ensuite porté sur ses épaules. Original, là encore.