JO de Rio 2016-Aviron : Chardin/Mortelette et Lefebvre/Ravera-Scaramozzino cinquièmes de leurs finales, Boucheron/Androdias sixièmes

  • A
  • A
JO de Rio 2016-Aviron : Chardin/Mortelette et Lefebvre/Ravera-Scaramozzino cinquièmes de leurs finales, Boucheron/Androdias sixièmes
Le deux de pointe français.@ Jeff PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les Français n'ont pris que la cinquième place de la finale du deux de pointe, tout comme leurs homologues féminines sur le deux de couple. Le deux de couple masculin termine sixième.

Après les demi-finales de ce jeudi matin, les Français s'alignaient sur quatre finales olympiques en aviron, avec un réel espoir de médaille sur le quatre de pointe poids légers. Mais les premiers à s'élancer étaient Germain Chardin et Dorian Mortelette, qui ont terminé cinquièmes du deux de pointe messieurs. Quelques minutes plus tard, les Françaises Hélène Lefebvre et Élodie Ravera-Scaramozzino ont échoué à la même place, et le deux de couple d'Hugo Boucheron et Matthieu Androdias à la sixième.

Chardin/Mortelette cinquièmes. Dans une course extrêmement relevée, Germain Chardin et Dorian Mortelette n'ont rien pu faire et terminent cinquièmes. La Nouvelle-Zélande est en or, devant l'Afrique du Sud et l'Italie.

Un niveau trop élevé. Partis très lentement, les Français pointaient déjà à près de trois secondes de la tête de course après les premiers 500 mètres. Derniers à la mi-parcours, le retour espéré n'a pas été suffisant pour accrocher la médaille. 

Lefebvre/Ravera-Scaramozzino y ont cru. Hélène Lefebvre et Élodie Ravera-Scaramozzino ont eu un peu plus d'espoir que les rameurs sur le deux de couple. Très bien parties, les Françaises ont malheureusement vu les Lituaniennes et les Grecques leur passer devant dans la deuxième partie du parcours et terminent cionquièmes. Pour l'or, la Pologne et la Grande-Bretagne se sont livrés un superbe combat, le finish revenant finalement aux Polonaises. La Lituanie prend le bronze.



Boucheron/Androdias derniers. Également auteurs d'un bon départ, Hugo Boucheron et Matthieu Androdias n'ont pas fait mieux que leurs compatriotes sur le deux de couple. Très vite rattrapés, et bien loin des frères Sinkovic, champions olympiques croates, les deux Français ont terminé derniers de leur finale, en attendant le grand espoir du jour sur le quatre sans barreur poids légers.