JO de Rio 2016-Athlétisme : les Américaines en or sur 4x400 m

  • A
  • A
JO de Rio 2016-Athlétisme : les Américaines en or sur 4x400 m
Allyson Felix, reine incontestable du relais.@ OLIVIER MORIN / AFP
Partagez sur :

Avec les États-Unis, Allyson Felix a décroché sa troisième médaille lors des Jeux de Rio, sa deuxième en or, en devançant les relayeuses jamaïcaines sur le 4x400 m.

VIDEO

Les Etats-Unis ont remporté samedi le relais 4x400 m dames des Jeux Olympiques pour la sixième fois consécutive, permettant à Allyson Felix de rejoindre Merlene Ottey au rang d'athlète féminine la plus médaillée de l'histoire des JO.

Felix, reine de l'athlétisme. Vendredi en relais 4x100 m, Felix était devenue la première femme de l'histoire à remporter cinq médailles d'or olympiques en athlétisme. Voilà désormais la Californienne de 30 ans nantie de six médailles d'or olympiques (une seule en épreuve individuelle) et trois d'argent (toutes en individuelle). Entre 1980 et 2000, la Jamaïcaine Ottey avait décroché neuf médailles olympiques mais aucune en or. De toute sa carrière, Felix n'a jamais gagné une autre couleur que l'or en relais (trois fois en 4x400 m, deux fois en 4x100 m).

"Je peux être fière". "C'était une belle soirée. C'est vraiment spécial, quand je regarde tout ce que j'ai fait, je peux être fière. L'athlétisme a mis beaucoup de joie dans ma vie", a déclaré Felix, qui repart du Brésil avec trois médailles mais avec une défaite qu'elle a eu du mal à digérer sur 400 m (2e). "Ce furent mes Jeux les plus durs, sans aucun doute", a-t-elle dit. "Mes médailles restent chez mes parents. Ils aiment les montrer aux gens qui passent les voir", a ajouté l'Américaine, qui entend être au départ des Mondiaux-2017 à Londres, mais ne veut pas se prononcer sur sa présence aux prochains JO, en 2020 à Tokyo.

Devant les Jamaïcaines. En 3 min 19 sec 06/100, Courtney Okolo, Natasha Hastings, Phyllis Francis et Felix ont devancé la Jamaïque (2e en 3:20.34) et la Grande-Bretagne (3e en 3:25.88). La course s'est résumée à un duel entre les Etats-Unis et la Jamaïque à partir du deuxième tour de piste. Les Américaines ont toujours mené, avec les Jamaïcaines sur leurs talons, reléguant très loin leur concurrence. Sur le dernier relais, Felix est parvenue à contenir Novlene Williams-Mills, qui se faisait menaçante, et a permis à la Jamaïque de figurer sur le podium pour la cinquième fois consécutive (argent en 2000 et 2016, bronze en 2004, 2008 et 2012).

Dès la ligne franchie, la très croyante Californienne a ressemblé ses coéquipière pour une prière collective. Les Américaines ont gagné ce relais sans discontinuer depuis les Jeux d'Atlanta en 1996.