JO 2024 : "Magic" Johnson vice-président du comité de candidature de Los Angeles

  • A
  • A
JO 2024 : "Magic" Johnson vice-président du comité de candidature de Los Angeles
Earvin "Magic" Johnson a rejoint mercredi le comité de candidature de "Los Angeles 2024".@ Jewel SAMAD/AFP
Partagez sur :

RENFORT - Le quintuple champion NBA rejoint notamment au sein du comité de candidature une autre pointure de l'olympisme américain, Janet Evans.

Paris peut se faire du souci. Los Angeles, l'une de ses rivales pour l'organisation des Jeux olympiques d'été 2024, vient de sortir de sa manche un formidable atout : Earvin "Magic" Johnson. L'ancien meneur de jeu des Los Angeles Lakers a été nommé mercredi vice-président du comité de candidature de "Los Angeles 2024". "Earvin 'Magic' Johnson, l'un des plus grands joueurs de l'histoire de la NBA, membre de la 'Dream Team' sacrée championne olympique en 1992, va aider 'LA 2024' à attiser la passion et l'enthousiasme de notre ville pour le sport", ont indiqué dans un communiqué les responsables de "LA 2024".

Los Angeles a révélé son clip de candidature le mois dernier :

Outre ses cinq bagues de champion NBA, "Magic" a en effet incarné avec Michael Jordan la "Dream team" américaine aux JO 1992 de Barcelone, peut-être la plus grande équipe de sports collectifs de tous les temps. Un ambassadeur de choix donc, une star internationale, étiquetée "olympique" qui plus est.

Avec Janet Evans. "Magic Johnson n'est pas seulement l'un des plus grands sportifs de tous les temps, c'est aussi un homme d'affaires qui a du succès, c'est un champion sur les terrains de sport et en dehors, qui travaille pour le bien de tous", a ajouté le président de "LA 2024", Casey Wasserman. Johnson, qui a révélé en 1991 qu'il était séropositif, dirige un consortium qui a des intérêts dans le sport (l'équipe de baseball des Dodgers, une équipe de football en cours de création), dans la finance et dans les assurances. "Magic" va faire équipe avec Maria Eleana Durazo, membre de l'association "Unite here", qui lutte pour les droits civiques et la diversité. Il rejoint également au comité de direction Janet Evans, quadruple championne olympique de natation, nommée en septembre. Du très lourd.

Pas de JO d'été depuis 1996. "Ce qui surpasserait un titre de champion pour Los Angeles serait de faire revenir les JO dans la ville la plus sportive des Etats-Unis. J'étais là en 1984, j'ai vu une ville unie et honorée d'accueillir les sportifs du monde entier", a expliqué Johnson en référence aux JO 1984, les deuxièmes organisés par Los Angeles après ceux de 1932. Les Etats-Unis n'ont plus organisé les JO d'été depuis 1996, à Atlanta. Compte-tenu de la puissance des sponsors américains partenaires du Comité international olympique (CIO), cela commence à faire beaucoup. Los Angeles le sait. Et les autres villes candidates, comme Paris, le savent aussi.