JO 2024 : la candidature de Paris est "en marche", dit Thomas Bach

  • A
  • A
JO 2024 : la candidature de Paris est "en marche", dit Thomas Bach
Emmanuel Macron a rencontré Thomas Bach lundi à Lausanne.@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Le président du Comité international olympique a déclaré lundi que la candidature de Paris pour les JO 2024 était "en marche", comme un clin d’œil à Emmanuel Macron.

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a adressé lundi à Lausanne, en Suisse, un signal positif, en forme de clin d’œil à Emmanuel Macron, sur la candidature de Paris à l'organisation des JO d'été de 2024. "La candidature de Paris pour 2024 est en marche", a-t-il déclaré à la presse, reprenant le nom en forme de slogan du mouvement politique d'Emmanuel Macron.

"Célébrer l'histoire olympique de la France".Emmanuel Macron est arrivé en fin d'après-midi dans la cité suisse pour défendre la candidature de Paris aux JO. Il a visité avec Thomas Bach le Musée olympique et les délégations ont eu un premier entretien, avant un dîner. Paris est en concurrence avec Los Angeles, seule autre ville en lice, dont la candidature sera aussi présentée à Lausanne, le vote final étant prévu le 13 septembre à Lima, au Pérou, où le chef de l'État français ira aussi. "Ce serait une merveilleuse occasion de célébrer l'histoire olympique de la France, 100 ans après 1924", la dernière fois que Paris a organisé les JO d'été, a déclaré Thomas Bach à l'issue de leur rencontre au Musée olympique. 

Vers une double attribution ? "Mais il s'agit de sport et en sport il y a toujours des compétitions", a-t-il ajouté. "Los Angeles et Paris sont des villes magnifiques avec une longue histoire olympique", a-t-il nuancé. La capitale française a accueilli les JO d'été deux fois, en 1900 et 1924, de même que Los Angeles (1932 et 1984). Et la capitale française était déjà en concurrence avec la ville américaine pour l'attribution des Jeux de 1924. Cette fois, le CIO pourrait décider de ne pas trancher et d'accorder à l'une les Jeux de 2024 et à l'autre ceux de 2028. Une décision sur cette double attribution est attendue mardi.