JO 2018-Ski : les descendeurs français n'ont pu rendre hommage à David Poisson

  • A
  • A
JO 2018-Ski : les descendeurs français n'ont pu rendre hommage à David Poisson
Lors d'un contrôle de l'équipement, l'inspecteur du CIO a demandé que les skieurs français retirent l'autocollant prévu pour rendre hommage à David Poisson. @ KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Le CIO a interdit aux skieurs français d'arborer sur leur casque un autocollant créé pour rendre hommage à David Poisson, leur collègue mort à l'entrainement en novembre dernier.

Les descendeurs français voulaient rendre hommage jeudi à leur partenaire David Poisson, mort en novembre à l'entraînement. Mais ils ont été priés par le CIO de retirer l'autocollant qu'ils comptaient arborer sur leur casque, a-t-on appris auprès de l'encadrement français.

"Contrôle d'équipement". "Il y a quelques jours, lors d'un contrôle de l'équipement, l'inspecteur du CIO a demandé que l'on retire le message à la mémoire de David (Poisson) que les descendeurs comptaient porter jeudi sur leur casque", a indiqué David Chastan, directeur de l'équipe de France messieurs, confirmant une information de L'Equipe.fr.

"On accepte le règlement". "On accepte le règlement du CIO, on s'y tient. On n'est pas là pour faire des histoires", a ajouté David Chastan, ajoutant que la mort "de David est quelque chose que l'on ne peut pas oublier comme ça". Les descendeurs français avaient été autorisés à rendre hommage à leur ex-partenaire lors des épreuves de Coupe du monde, en arborant un cœur tricolore sur leur casque.

"Collectionnez les médailles". David Poisson est mort le 13 novembre à 35 ans lors d'un entraînement dans la station canadienne de Nakiska. Il avait remporté la médaille de bronze en descente aux Championnats du monde de Schladming en 2013. Après sa 8e place dans la descente olympique remportée jeudi par le Norvégien Aksel Lund Svindal, Brice Roger, des sanglots dans la voix, a confié qu'il n'avait "pas le droit d'être déçu, on a vécu trop de choses difficiles cette année", en référence à la mort de leur ancien partenaire. Dans une lettre émouvante écrite aux skieurs de l'équipe de France et publiée par Le Parisien dans la nuit de mardi à mercredi, la maman de David Poisson souhaitait à ses "frangins" Bleus de collectionner les médailles aux Jeux olympiques de Pyeongchang. "Mon plus grand souhait, aujourd'hui, c'est que là-bas, en Corée, les frangins de David collectionnent les médailles dans toutes les disciplines", écrivait Jeannette Poisson.