JO 2018 - Ski alpin : le vent menace la descente messieurs, Innerhofer fait le meilleur temps d'entraînement

  • A
  • A
JO 2018 - Ski alpin : le vent menace la descente messieurs, Innerhofer fait le meilleur temps d'entraînement
Christof Innerhofer a pris la première place du deuxième entraînement à Jeongseon@ Fabrice COFFRINI / AFP
Partagez sur :

L'épreuve de descente messieurs pourrait être reportée à cause de trop forte rafales de vent à Jeongseon. Des conditions qui n'ont pas empêché l'Italien Christof Innerhofer de faire le meilleur temps du deuxième entraînement.

La descente messieurs, épreuve phare des Jeux olympiques d'hiver programmée dimanche à Jeongseon, pourrait être reportée à cause des rafales de vent atteignant les 100 km/h prévues au départ de la course par les météorologues, ont indiqué vendredi des sources concordantes.

Des rafales puissantes. Les chefs d'équipes ont été informés de la situation jeudi, lors de la réunion technique. Les prévisions météorologiques des JO ont la réputation d'être précises et fiables. Le vent soufflait déjà vendredi pour le 2ème entraînement qui a été retardé d'une demi-heure et pour lequel le départ a été abaissé à celui du super-G.

1 min 18 sec et 97 centièmes pour Innerhofer. Lors de cet entraînement, c'est l'Italien Christof Innerhofer qui a réalisé vendredi le meilleur temps. En 1'18''97, Innerhofer, roi des entraînements lors des dernières étapes de Coupe du monde, a précédé le Norvégien Kjetil Jansrud et le Suisse Beat Feuz. "J'ai bénéficié, notamment sur un saut, d'un fort vent de dos qui m'a fait prendre de la vitesse", a reconnu "Inner", vice-champion olympique aux Jeux de Sotchi, sur une piste autrement plus technique et difficile que celle de Jeongseon.

Néanmoins, si les chronos restent relatifs, les cinq premiers du jour comptent parmi les meilleurs descendeurs depuis plusieurs saisons. Ainsi, l'Autrichien Matthias Mayer, médaillé d'or à Sotchi, a signé le 4ème chrono (+0''45), juste devant le Norvégien Aksel Lund Svindal (+0''63).

Un épreuve compromise. Le troisième entraînement, samedi, est également à risque, a indiqué un officiel. En cas d'annulation dimanche, la descente pourrait trouver place lundi entre les deux manches du géant dames disputé à Yongpyong, ou encore jeudi à la place du super-G masculin.