JO 2018 - Ski alpin : épreuve par équipes, mode d'emploi

  • A
  • A
JO 2018 - Ski alpin : épreuve par équipes, mode d'emploi
Samedi, à partir de 3 heures, les skieurs français auront une toute dernière chance de décrocher une médaille olympique à Pyeongchang.@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Nouvelle venue aux JO, l'épreuve par équipes prévue samedi à Pyeongchang promet du spectacle… Les Français, champions du monde en titre, ont une bonne carte à jouer.

JO 2018

Avec le curling mixte, le Big Air et le mass start de patinage de vitesse, c'est l'une des quatre nouvelles disciplines présentes aux Jeux de Pyeongchang. Samedi à partir de 3 heures, les skieurs alpins se mesureront directement les uns aux autres dans un slalom parallèle par équipes mixtes, aussi appelé "Team event". Une épreuve spectaculaire dans laquelle les Français, champions du monde en titre, ont une bonne carte à jouer.

Seize nations engagées

Mathieu Faivre, renvoyé au pays après ses déclarations controversées à l'issue du géant, l'a appris à ses dépens : le ski est aussi un sport collectif. Qui plus est cette année. Au programme des Mondiaux depuis 2005, le "Team event" a beau être organisé assez rarement - pour la simple et bonne raison qu'hommes et femmes ne se croisent qu'une à deux fois chaque hiver - le CIO a en effet décidé de l'inclure dans le programme des Jeux pour la toute première fois à Pyeongchang.

Les seize meilleures nations au classement mondial s'affronteront ainsi en équipes de quatre skieurs chacune (2 hommes, 2 femmes), à choisir à chaque fois parmi une liste de six. L'équipe de France alignera ainsi Alexis Pinturault, médaillé d'argent sur le combiné et de bronze sur le géant, Clément Noël, meilleur tricolore sur le slalom avec une quatrième place, mais aussi Julien Lizeroux, Tessa Worley, Adeline Baud-Mugnier et Nastasia Noens.

000_Was8901612

© MARK RALSTON / AFP

Et les Français ont quelques références. Après un premier titre décroché en 2011 à Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, les Bleus s'étaient imposés aux Mondiaux 2017, à Saint-Moritz, en Suisse.

Un slalom de 20 à 25 secondes

Les capitaines d'équipe doivent désigner les quatre concurrents à s'élancer dix minutes avant le départ de chaque manche. S'en suivent alors deux duels entre hommes et deux duels entre femmes sur deux parcours identiques piquetés de portes de slalom géant espacées d’environ 10 mètres, pour une descente n’excédant pas 25 secondes.… À chaque fois, celui qui franchit la ligne d'arrivée le premier marque un point. En cas d'égalité 2-2, le temps combiné du meilleur skieur et de la meilleure skieuse désignent l'équipe victorieuse.

Revivez la course de Mathieu Faivre offrant à la France le titre de championne du monde en 2017, face à la Slovaquie :


Le principe est donc celui du tableau à élimination directe : l'équipe qui marque le plus de points se qualifie pour le tour suivant, jusqu'à la finale. Si l'Autrichien Marcel Hirscher, double champion olympique sur le combiné et le géant, a renoncé à participer, la concurrence promet cependant d'être rude. La Suède, avec dans ses rangs les deux médaillés d'or en slalom, Andre Myhrer et Frida Hansdotter, fait figure de grande favorite.