JO 2018 : les médaillés français fêtés à Grenoble

  • A
  • A
JO 2018 : les médaillés français fêtés à Grenoble
Martin Fourcade, Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis ont été très applaudis. @ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Les Bleus ont été acclamés à Grenoble, ville des Jeux de 1968, par plusieurs milliers de supporters. 

Les Bleus sont de retour : forte des 15 médailles gagnées en Corée du Sud, qui lui ont permis d'égaler son record aux Jeux d'hiver, la délégation française a atterri à Lyon lundi soir avant d'être célébrée à Grenoble. La ministre des Sports Laura Flessel a accueilli les champions à leur descente de l'avion dont l'arrivée, initialement prévue à 16H30, avait été retardée de plusieurs heures. Une célébration était ensuite prévue par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) dans la ville des Jeux de 1968, pour quelque 4.000 personnes attendues au centre Alpexpo.

Martin Fourcade acclamé. A l'aéroport Saint-Exupéry, l'interminable attente et le froid ont vaincu la patience de plusieurs supporters. Mais un noyau de fans est resté pour accueillir les héros du jour, dont la superstar des Jeux, Martin Fourcade, acclamé aux cris de "Martin, Martin, Martin !". Le biathlète s'est prêté avec le sourire au jeu des autographes. Corinne Fortin, une Lyonnaise de 50 ans qui avait apporté le livre de son idole, a obtenu la dédicace tant espérée. "Ça fait 6 heures que je vous attends", a-t-elle soufflé, très émue.

De Pyeongchang, le Pyrénéen de 29 ans ramène trois médailles d'or qui, ajoutées aux deux déjà glanées à Sotchi (Russie) en 2014, en font l'athlète français le plus titré aux JO, été et hiver confondus. Il a ainsi effacé le record d'une autre légende du ski, alpin cette fois : un certain Jean-Claude Killy qui était monté à trois reprises sur la première marche du podium il y a 50 ans... à Grenoble, où tous les deux se retrouvent lundi soir.