JO 2018-Le programme de samedi : la "team France" pour l’or, Contin et Ledecka pour l’histoire

  • A
  • A
JO 2018-Le programme de samedi : la "team France" pour l’or, Contin et Ledecka pour l’histoire
Alexis Pinturault aura l'occasion de remporter une troisième médaille lors de l'épreuve par équipes. @ Fabrice COFFRINI / AFP
Partagez sur :

L’équipe de France de ski alpin sera en lice lors du "team event". Alexis Contin tentera de décrocher une médaille en patinage de vitesse, alors qu’Ester Ledecka, titrée en Super G, est l’une des favorites du géant parallèle en snowboard.

JO 2018

Et si la France n’en avait pas terminé avec les médailles à Pyeongchang ? Pour l’avant-dernier jour des Jeux, samedi, la délégation tricolore a au moins une sérieuse chance de médaille, avec l’épreuve par équipes de ski alpin. Sur la glace, Alexis Contin tentera d’apporter au pays la première médaille de l’histoire en patinage de vitesse. Ce sera sans doute plus compliqué pour les fondeurs, sur le 50 kilomètres, et pour Sylvain Dufour, en snowboard. Mais il n’est pas interdit de rêver.

  • La "team France" pour une médaille (épreuves par équipes de ski alpin, à partir de 3h28)

Sport individuel par essence, le ski alpin devient collectif samedi à Pyeongchang avec, pour la première fois au programme olympique, le "team event". Au programme, des confrontations à éliminations directes entre deux pays, à l’issue de quatre duels, deux féminins, deux masculins. Seize pays sont inscrits, et tenteront de se qualifier pour la finale.

Côté français, c’est Clément Noël, Alexis Pinturault, Julien Lizeroux, Tessa Worley, Nastasia Noens et Adeline Baud qui tenteront de ramener une nouvelle médaille au clan français. Et pourquoi pas du plus beau métal ? Après tout, la France est championne du monde en titre.

  • Les fondeurs en mode marathon (6 heures)

Ils ont goûté à la médaille, et forcément, ça donne de l’appétit. Jean-Marc Gaillard et Clément Parisse, bronzés sur le relais 4x10 kilomètres, tenteront de réaliser l’exploit lors du 50 kilomètres, disputé en style classique (skis parallèles). Pour le premier, il s’agit sûrement, à 37 ans, de sa dernière course olympique. La motivation est toute trouvée. Le second, lui, n’a que 24 ans, mais un sacré potentiel. Lors du relais, c’est lui qui avait ramené les siens en position de médaillable. L’homme est en pleine forme, donc.  Mais il faudra évidemment composer avec la redoutable armada norvégienne, mais aussi du Suisse Dario Cologna.  

  • Contin pour une première (demi-finale à 12h15, finale à 14h)

Depuis longtemps, Alexis Contin semble prêcher dans le désert. Seul patineur de vitesse français de haut niveau, le Malouin pourrait enfin décrocher son Graal en Corée du Sud, à savoir une médaille olympique. Celui qui avait terminé quatrième à Vancouver sur le 10.000 mètres a une sérieuse chance en mass start, épreuve dont il est trois fois médaillé lors des trois derniers championnats du monde (bronze en 2015 et 2016, argent en 2017). Une médaille serait historique, puisque ce serait la première pour la France en patinage de vitesse lors de Jeux olympiques.

  • Ledecka pour l’histoire, Dufour en outsider (Snowboard, géant parallèle, à partir de 1 heure)

Pour le snowboard alpin (par opposition au snowboard freestyle), c’est peut-être le chant du cygne. Il y a fort à parier que le géant parallèle, dernière épreuve programmée aux Jeux de Pyeongchang, disparaisse du programme olympique dans quatre ans à Pékin. En attendant, cette probable ultime épreuve ne manquera pas d’intérêt. Chez les dames, Ester Ledecka, sacrée à la surprise générale lors du Super G en ski alpin, aura l’occasion de marquer l’histoire en remportant un deuxième titre dans une discipline différente. La Tchèque figure parmi les favorites.

Côté français, on surveillera Sylvain Dufour, seul représentant tricolore. A 35 ans, le Vosgien voudra s’offrir une sortie en beauté. Il a grimpé sur des podiums cette saison, mais fera tout de même figure d’outsider.

 

Le programme du jour en heures françaises, avec les Français engagés :

(01h30) Bobsleigh: bob à 4 messieurs, 1re et 2e manche Loïc Costerg, Vincent Ricard, Vincent Castell et Dorian Hauterville
(02h00) Snowboard: Big Air messieurs
(03h00) Ski alpin: épreuve par équipes: Alexis Pinturault, Clément Noël, Julien Lizeroux, Tessa Worley, Adeline Baud-Mugnier, Nastasia Noens
(04h00) Snowboard: slalom géant parallèle dames et messieurs: Sylvain Dufour
(06h00) Ski de fond: mass-start messieurs (50 km) style classique: Clément Parisse, Jean-Marc Gaillard
(07h35) Curling: finale, messieurs Suède-Etats-Unis
(12h00) Patinage de vitesse: mass-start dames et messieurs: Alexis Contin
(12h05) Curling: match pour la 3e place, dames Grande-Bretagne-Japon
(13h10) Hockey sur glace: match pour la 3e place, messieurs République tchèque-Canada