JO 2018 - Combiné nordique/petit tremplin : l'Allemand Frenzel en or, pas de miracle pour les Bleus

  • A
  • A
JO 2018 - Combiné nordique/petit tremplin : l'Allemand Frenzel en or, pas de miracle pour les Bleus
L'Allemand Eric Frenzel s'est rappelé à ses bonnes vieilles habitudes mercredi en décrochant un nouveau titre olympique à Pyeongchang.@ Christof STACHE / AFP
Partagez sur :

L'Allemand Eric Frenzel a conservé son titre olympique mercredi dans l'épreuve du combiné nordique petit tremplin. Les Français, eux, n'étaient pas dans le coup.

JO 2018

Il n'avait réussi à monter sur aucun podium cette saison en Coupe du monde. Mais quand on s'appelle Eric Frenzel, le naturel revient vite au galop. L'Allemand a conservé sa couronne olympique mercredi dans l'épreuve du combiné nordique petit tremplin des Jeux de Pyeongchang. Éloigné de la compétition pendant plus de deux ans, Jason Lamy-Chappuis a lui eu plus de mal à s'y replonger. À son image, les Français ont quant à eux manqué le top 10.

Frenzel récidive. Eric Frenzel, quintuple tenant du titre du globe de cristal, pointait à la cinquième place après le saut à ski et un bond à 106,5 m, juste derrière l'Autrichien Lukas Klapfer et le leader de la Coupe du monde, le Japonais Akito Watabe. Mais la course de ski de fond (10 km), remportée en 24'51"40, a rebattu les cartes. Assez pour permettre à l'Allemand de décrocher l'or, devant Watabe et Klapfer.



Pas de Top 10 pour les Bleus. Le meilleur Français, Maxime Laheurte, dixième à l'issue du saut, a pris la 11e place. François Braud, médaillé de bronze lors des Mondiaux 2017, à Lahti, en Finlande et Antoine Gérard, partis avec 1'28'' et 2'31'' de retard, ont fini à la 15e et 26e place. Jason Lamy-Chappuis, titré sur cette épreuve en 2010 à Vancouver, a terminé à la 31e. "Je suis parti trop dans le rouge, à mi-course il ne me restait plus grand-chose dans les jambes, j'ai vraiment eu du mal à terminé", a reconnu Lamy-Chappuis au micro de France Télévisions. 

Objectif épreuve par équipes. Les Français auront une dernière chance de se régler le 20 février pour la seconde épreuve individuelle, cette fois-ci sur le grand tremplin. Pour "Jez", il tenteront deux jours après de jeter leurs dernières forces lors de l'épreuve par équipes, véritable objectif affiché.