JO 2018-Biathlon : pas de médaille pour Martin Fourcade sur l'individuelle

  • A
  • A
JO 2018-Biathlon : pas de médaille pour Martin Fourcade sur l'individuelle
Martin Fourcade a manqué les deux dernières cibles alors qu'il avait le meilleur temps provisoire.@ CHRISTOF STACHE / AFP
Partagez sur :

Martin Fourcade a manqué ses deux dernières balles et perdu alors toutes ses chances de podium. Son rival norvégien Johannes Boe est sacré champion olympique.

Rien ne semblait pouvoir lui arriver et puis patatras ! Après avoir réussi ses 18 premières balles sur l'épreuve individuelle de biathlon des JO de Pyeongchang, Martin Fourcade, qui détenait alors le meilleur chrono provisoire, a raté ses deux dernières balles sur son deuxième tir debout. Les deux minutes de pénalité infligées ont été de trop et, à l'arrivée, le Français, sacré sur la poursuite lundi, a échoué à la 5ème place. Cette troisième épreuve de biathlon, un 20 km dans lequel les athlètes luttent contre la montre, a été remportée par le grand rival de Martin Fourcade en Coupe du monde, le Norvégien Johannes Boe. Auteur lui aussi de deux fautes, il a été impressionnant sur la piste, repoussant Fourcade à plus de 40 secondes. Le Slovène Jakov Fak (+5"5, 0 faute) et l'Autrichien Dominik Landertinger (+14"2, 0 faute) complètent le podium.

"De la colère contre moi-même". "Ce n'est pas de la déception, c'est de la colère contre moi-même, j'ai été très nul sur ces deux dernières balles", a expliqué Martin Fourcade au micro de France Télévisions. "Ça a été une course très difficile, je me suis donné dès le départ et je n'avais plus qu'à conclure sur ce dernier tir. (…) Je n'ai pas eu de pensée parasite." Avec seulement 42"6 de retard à l'arrivée, Martin Fourcade aurait été champion olympique pour la quatrième fois avec une seule des deux balles manquées (et donc une seule minute de pénalité). Rageant, d'autant plus que trois autres athlètes l'ont dépassé en plus de Boe, le privant de podium. "Ça ne m'aurait même pas remonté le moral d'être médaillé ce soir (jeudi soir)", a rétorqué le Catalan, qui a encore la mass start, dimanche, pour obtenir une autre médaille en individuel.

"Sous antibiotiques". Dimanche, Martin Fourcade devrait retrouver face à lui son éternel rival sur la Coupe du monde, le Norvégien Johannes Boe. Après être passé au travers des deux premières épreuves (31ème du sprint, 21ème de la poursuite), le prodige viking a cette fois fait parler la poudre, davantage sur les skis qu'au tir puisqu'il a commis, comme Fourcade, deux fautes au tir. Mais sa vitesse sur la piste lui a permis de nettement distancer le Français, qui a couru "sous antibiotiques" selon l'entraîneur de l'équipe de France Stéphane Bouthiaux en raison d'une "petite trachéite", évoquée elle par l'entraîneur du tir, Franck Badiou. Ceci explique peut-être l'écart entre les deux skieurs sur la piste. Outre un Fourcade sans doute encore revanchard, le biathlon tricolore pourra compter sur Simon Desthieux, impressionnant sur les skis mais maladroit au tir (quatre fautes), et qui échoue finalement à la 27ème place. Les autres Français, Antonin Guigonnat et Émilien Jacquelin, se classent respectivement 23ème et 77ème.