JO 2016 : la décision du TAS sur la participation des athlètes russes rendue d'ici le 21 juillet

  • A
  • A
JO 2016 : la décision du TAS sur la participation des athlètes russes rendue d'ici le 21 juillet
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L'IAAF avait confirmé le 17 juin la suspension de la fédération nationale russe (ARAF).

Le Tribunal arbitral du sport (TAS), basé à Lausanne, statuera d'ici au 21 juillet sur la participation de 68 athlètes russes aux jeux Olympiques de Rio, selon un communiqué publié lundi. Un accord de "procédure accélérée" a été conclu entre le Comité olympique russe (ROC), la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et les 68 athlètes concernés, pour demander au TAS de statuer en dernière instance sur ce dossier avant les Jeux de Rio (5-21 août), ajoute le communiqué.

Un scandale international. Confrontée à un vaste scandale de dopage généralisé et de corruption frappant l'athlétisme russe, l'IAAF avait confirmé le 17 juin la suspension de la fédération nationale (ARAF), effective depuis novembre 2015. "Dans leur démarche, le ROC et les 68 athlètes demandent au TAS de vérifier la validité et l'applicabilité de l'article 22.1 du règlement de l'IAAF et de faire en sorte que tout athlète russe qui n'est pas sous le coup d'une inéligibilité en raison d'une violation des règles antidopage puisse participer aux Jeux Olympiques de 2016" à condition de remplir les critères sportifs, a indiqué le TAS.

Le cas Yulia Stepanova. En attendant, la lanceuse d'alerte russe Yulia Stepanova, à l'origine des révélations sur l'existence d'un système de dopage organisé dans l'athlétisme russe, est devenue le 1er juillet la première athlète russe éligible par l'IAAF pour participer aux JO de Rio. Sa participation aux JO est néanmoins conditionnée à l'accord formel du CIO, organisateur des JO. L'IAAF souhaite qu'elle y participe sous couleurs neutres, tandis que le CIO entend que les athlètes russes repêchés soient admis sous leur drapeau national.