JO de Rio 2016 : ce que l’on sait sur la cérémonie d’ouverture

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : ce que l’on sait sur la cérémonie d’ouverture
Le stade Maracana de Rio est prêt à accueillir la toujours très attendue cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques.@ YASUYOSHI CHIBA / AFP
Partagez sur :

Vendredi au stade Maracana de Rio sera donné le coup d’envoi des Jeux Olympiques. Un événement majeur qui réservera quelques surprises. 

C’est toujours un grand moment. D’abord parce qu’il marque le début des Jeux olympiques, ensuite parce qu’en général, les organisateurs préparent un spectacle à la hauteur de l’événement. Vendredi à partir d'1h (heure française), au mythique stade Maracana de Rio, la cérémonie d’ouverture des Jeux aura lieu devant environ 80.000 spectateurs et près de 2 milliards de téléspectateurs à travers le monde. Si, pour des soucis d’économie, la fête s’annonce moins grandiose qu’à Londres, le réalisateur brésilien Fernando Meirelles, chargé de l’organisation, a tout de même vu les choses en grand. Et réservé quelques surprises.

Ecologie et histoire du Brésil à l’honneur. Comme la tradition l’exige, la cérémonie fera la part belle au pays organisateur, à son histoire et à sa culture. Le spectacle devrait donc célébrer la joie de vivre à la brésilienne, avec force couleurs et près de 12.000 figurants chargés de mettre l’ambiance. L’histoire du Brésil, marquée par la colonisation et l’esclavage, devrait aussi être évoquée. Selon RMC, des hommes, fers aux pieds, devraient ainsi traverser la pelouse du Maracana, avec des bruits de coups de fouet.

Le spectacle se chargera aussi de faire passer quelques messages, en matière d’écologie notamment. L’enceinte devrait ainsi se transformer pendant un temps en forêt tropicale, avec des tribus amazoniennes qui effectueront un tissage géant. Une occasion de dénoncer la déforestation qui sévit en Amazonie.

Brésil oblige, la musique sera évidemment à l’honneur, notamment la bossa nova et la samba. De célèbres musiciens brésiliens sont attendus, notamment Caetano Veloso  et surtout Gilberto Gil, qui pourrait être celui qui entonnera l’hymne brésilien.

Une vraie-fausse agression de Gisele Bündchen ? Parmi les vertus cardinales de l’olympisme figure le pacifisme, et celui-ci pourrait être célébré d’une bien étrange manière. Selon le quotidien Folha de Sao Paulo et le site d'informations UOL, l’ancienne top model Gisele Bündchen devrait défiler au son de "Garota de Ipanema", un classique du répertoire brésilien, lorsqu'elle est "agressée" par un acteur grimé en jeune délinquant, scène courante à Rio, ville à la criminalité en hausse. . "Le jeune (voleur) s'approche de l'artiste et est ensuite poursuivi par des policiers, avant de revenir auprès de Gisele, qui le protège" de la police, détaille UOL. "Le message final de cette scène, c'est la paix", souligne Folha.

Cette scène soulève d’ores et déjà une polémique. Le quotidien O Dia, spécialisé dans les faits divers de la ville carioca, y voit un "étrange hommage à Rio". Le journal cite un des comédiens participant à la cérémonie qui réprouve cette scène. "On s'est plaint. Nous espérons qu'elle ne sera pas maintenue", a-t-il déclaré. Interrogé par l'AFP, le comité d'organisation Rio-2016 a affirmé qu'il "n'y avait pas de scène de vol" dans le spectacle. Reste donc à savoir si cette vraie-fausse agression fera partie du spectacle.

Qui pour allumer la flamme ? C’est la traditionnelle question, la plus brûlante. Et à chaque fois, le secret est gardé jusqu’à la dernière seconde. Qui aura l’immense honneur d’allumer la flamme olympique, qui brûlera tout le long des Jeux ? Selon des rumeurs persistantes, deux noms reviennent le plus fréquemment. Pelé, la légende du foot, et Gustavo Kuerten, triple vainqueur de Roland-Garros. Les deux hommes jouissent d’une énorme popularité au Brésil, et leur notoriété dépasse largement la nation auriverde. Réponse donc dans la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 2 heures en France.