Usain Bolt, l'explication d'une légende

  • A
  • A
Usain Bolt, l'explication d'une légende
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Bolt a remporté la finale du 100 m. Europe1.fr décrit son incroyable performance.

Usain Bolt a réussi ce que seul Carl Lewis avait réussi avant lui, conserver son titre olympique sur l'épreuve reine des JO. Avec un temps canon de 9.63, le Jamaïcain a devancé son compatriote Yohan Blake (9.75) et l'Américain Justin Gatlin (9.79). Comment décrire cette performance hallucinante si ce n'est en empilant les superlatifs ? Europe1.fr en short a décidé de comparer sa performance par rapport à l'histoire du 100 m.

2. C'est tout simplement le deuxième 100 m le plus rapide de l'histoire. Le record du monde appartient toujours au même sprinteur. Le 16 août 2009 aux championnats du monde de Berlin, Usain Bolt avait établi le temps stratosphérique de 9.58. De nombreux scientifiques ont déjà annoncé qu'aucun athlète ne pourrait dépasser cette marque. En s'approchant à cinq centièmes de son propre record dimanche soir à Londres et en ne prenant pas un départ canon, le Jamaïcain a prouvé qu'il pourrait, peut-être, le faire un jour.

>>> A VOIR : Le deuxième sacre de Bolt sur 100 m

11. Entre le record du monde de Carl Lewis (9.92), établi en 1988 et celui de Maurice Green (9.79), établi en 1999, onze années se sont écoulées. Les fans de l'athlétisme auront attendu onze longues années pour voir le chrono du 100 m évoluer de 13 centièmes. Usain Bolt, lui, a mis un tout petit peu plus d'un an pour améliorer sa marque de 14 centièmes (9.58 en 2009 contre 9.72 en 2008) !

Bolt-5

34. Sur 52 sprints officiels, le Jamaïcain a couru à 34 reprises sous la barre mythique des 10 secondes. Pour illustrer encore mieux cette incroyable régularité, un deuxième chiffre devrait vous parler. Toujours sur ses 52 chronos, Usain Bolt est descendu 25 fois sous les 9.90.

44. Vous vous demandez peut-être à quelle vitesse peut courir l'homme le plus rapide du monde. Sur les 30 premiers mètres, Usain pousse sur ses jambes avec la tête baissée. Il se relève progressivement, positionne son buste bien droit et aux 60 mètres, il atteint sa pointe de vitesse maximale. A Londres, il a dépassé les… 44,4 km/h.

Bolt-6

45. Entre sa première course officielle, le 18 juillet à Réthymnon (Grèce) et son record du monde établi le 16 août 2009, à Berlin, Usain Bolt a amélioré de 45 centièmes de seconde son temps (9.58 contre 10.03). Pour vous donner un autre d'idée avec le seul autre champion qui a conservé sa couronne olympique, la marge de progression n'est pas du tout la même. En 1981, au même âge que Bolt (20 ans), Carl Lewis court en 10.00. Deux plus tard, il devient le premier athlète à passer sous la barre des 10 secondes au niveau de la mer, avec un chrono à 9.97 (Jim Hines a passé en premier cette fameuse barre en 1968, mais en altitude, à Mexico, ndlr). Trois centièmes de progression en deux ans pour "King Carl"… 45 pour Usain Bolt.

47. L'homme le plus rapide du monde a de très grands pieds. Avec une pointure de géant (47), il a aussi une longueur d'avance sur ses adversaires.