Tsonga-Llodra, une finale bien méritée

  • A
  • A
Tsonga-Llodra, une finale bien méritée
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Après un match marathon, les Français retrouveront les frères Bryan en finale.

"Jo" aime passer du temps sur le gazon londonien. Après les quatre heures passées en simple contre le Canadien Milos Raonic au deuxième tour, le Français a encore traîné plus de trois heures sur le court n°1 de Wimbledon, vendredi après-midi. Cette fois, il a partagé son effort avec Michaël Llodra. La paire tricolore s'est qualifiée pour la finale en dominant les Espagnols David Ferrer et Feliciano Lopez en trois manches (6-3, 4-6, 18-16).

La belle histoire pour Llodra

"C'est magique", a réagi à chaud le 74e joueur mondial. "C'est tellement bon de gagner comme ça. Le scénario était incroyable. Il y a quatre ans, j'étais passé à deux points de la médaille. Cette fois je vais en ramener une à la maison. C'est génial". Aux Jeux de Pékin, Michaël Llodra et Arnaud Clément s'étaient incliné en demi-finale, 19-17 au troisième set face à une paire suédoise.

Revivez la balle de match :

Dans un match complètement fou, les deux Français ont sauvé quatre balles de match avant de s'imposer sur le fil. "C'est exceptionnel", a confié de son côté Jo-Wilfried Tsonga. "J'en ai rêvé, j'y suis ! Il y a quatre ans ce n'était pas pour nous mais aujourd'hui notre heure a sonné".

Deux médailles pour la France ?

Samedi, la paire tricolore retrouvera les frères Bryan en finale du double. La meilleure paire du monde s'est débarrassée de Julien Benneteau et de Richard Gasquet en deux manches (6-4, 6-4). Même si les Américains partiront légèrement favoris, les Bleus sont capables de déjouer les pronostics.

Tsonga-Llodra-2

La France est donc assurée de décrocher au moins une troisième médaille depuis la réintroduction du tennis en 1988 après l'argent d'Amélie Mauresmo en 2004 et le bronze d'Arnaud Di Pasquale en 2000. Et peut-être une quatrième (la deuxième à Londres) si Gasquet et Benneteau avaient la bonne idée de remporter le match pour la troisième place face à la paire Ferrer/Lopez.