Phelps, des adieux en or

  • A
  • A
Phelps, des adieux en or
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Le nageur américain a remporté sa 22e et dernière médaille olympique, samedi soir.

Michael Phelps, 930

© REUTERS

Un grand champion part toujours sur un dernier exploit. Histoire de marquer encore un peu plus la natation de son empreinte, l'Américain Michael Phelps a remporté samedi soir sa 22e et dernière médaille olympique, en s'imposant avec les Etats-Unis sur le relais 4x100 4 nages. Des adieux en or pour un athlète d'exception.

Des Jeux qui avaient pourtant mal commencé

La big star de la natation avait pourtant pris un mauvais départ dans ces Jeux olympiques. En ne prenant que la quatrième place sur le 400 m 4 nages, on pensait que Michael Phelps était épuisé, peut-être même un peu lassé de toutes ces victoires. Une semaine plus tard, l'Américain a répondu de la meilleure des manières à ses détracteurs.

Revivez la dernière course de Michael Phelps :

Samedi soir, Phelps a nagé sa dernière course. Un 100 m papillon canon au sein d'un relais américain en or. Un relais qui a écœuré une nouvelle fois ses concurrents. Plutôt normal dans une course que les Américains ont toujours remporté depuis que l'épreuve est au programme olympique (sauf en 1980 à Moscou où les Etats-Unis étaient absents).

Une retraite à 27 ans

Après cette ultime longueur, Michael Phelps a tiré sa révérence à la natation. A 27 ans, il prend donc sa retraite en fixant à 22 le record du nombre de médailles olympiques, qu'il a battu durant ces Jeux et qui tenait depuis 48 ans.

Phelps-2

Il quitte Londres avec six médailles, dont quatre en or, en sept courses, qui viennent s'ajouter aux huit (6 en or, 2 en bronze) remportées à Athènes en 2004 et aux huit en or enlevées à Pékin en 2008 lors d'un exploit majuscule. Et même s'il est encore jeune, Michael Phelps ne reviendra pas. Là aussi, c'est une marque de grand champion : savoir se retirer au sommet.