Lemaitre a-t-il une chance sur 200 m ?

  • A
  • A
Lemaitre a-t-il une chance sur 200 m ?
@ REUTERS
Partagez sur :

JO - Le sprinteur français défiera Usain Bolt et Yohan Blake en finale du 200 m, jeudi soir.

Soyons clairs d'entrée de jeu, Christophe Lemaitre ne se battra pas, sauf miracle, pour la médaille d'or. Le titre olympique se jouera entre la légende Usain Bolt et son dauphin et compatriote, Yohan Blake. Le sprinteur tricolore, lui, compte plus sur une médaille de bronze. Mais là aussi, l'affaire n'est pas jouée d'avance. Le Français partira au plus mauvais des couloirs et devra faire face à une sacrée concurrence.

Un très mauvais couloir. Malgré le troisième temps des demi-finales (mais une troisième place dans sa course), le sprinteur d'Aix-les-Bains partira au couloir n°2. Pour ceux qui regardent l'athlétisme une fois tous les quatre ans, vous pouvez vous dire assez naïvement que les lignes sont égales. Oui, mais à la corde, le virage est plus sec et donc plus difficile à négocier. Dans son édition de jeudi, le quotidien L'Equipe a estimé à 8 centièmes le retard qu'il accuse au départ sur Wallace Spearmon, son plus sérieux concurrent. Sans compter l'impression décourageante de voir tous les autres sprinteurs partir devant.

Lemaitre-3

Un problème dans le virage. A la fin de sa demi-finale, Usain Bolt a accepté de répondre aux questions de Nelson Monfort, aux côtés de Christophe Lemaitre. Interrogé sur la possibilité de voir le Français finir devant lui, en finale du 100 m, le Jamaïcain s'est contenté de lui donner un conseil : "si Christophe veut me battre, il faudra qu'il prenne un meilleur virage !" L'élève appréciera et pourra aussi écouter les conseils de son entraîneur, Pierre Carraz : "pour bien virer, il faut beaucoup de souplesse de bassin, ce que n'a pas encore Christophe". Avec un virage encore plus dur au couloir n°2, l'affaire semble compliquée…

Lemaitre-2

Une sacrée concurrence. S'il n'y avait que les deux fusées jamaïcaines, Usain Bolt et Yohan Blake, Lemaitre accepterait volontiers la domination et grimperait sur la troisième marche du podium. Mais c'est loin d'être joué. L'Américain Wallace Spearmon, qui l'a devancé d'un centième en demi-finale, sera son plus sérieux adversaire. Et il n'est pas le seul à pouvoir prétendre à la troisième place. Avec le Néerlandais Churandy Martina, le troisième jamaïcain Warren Weir, ils seront quatre à se disputer la médaille de bronze.

La dernière remonte à 1992. Si vous êtes déjà légèrement sceptique sur les chances de médaille de Christophe Lemaitre, cette dernière donnée ne devrait pas vous rassurer… La dernière fois qu'un sprinteur placé à la corde a remporté une breloque aux Jeux olympiques sur le 200 m, c'était en… 1992. Depuis l'exploit de l'Américain Michael Bates, plus personne n'a réussi cette prouesse. Au Français de faire mentir les statistiques…