La moisson n'est pas terminée

  • A
  • A
La moisson n'est pas terminée
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

JO - Après l'or du relais et de Camille Muffat, la France n'a pas terminé sa moisson.

En 42 minutes, la natation française a gagné deux titres olympiques grâce au relais 4x100 m et à Camille Muffat. Avant cette magnifique soirée, seuls trois nageurs (Jean Boiteux en 1952, Laure Manaudou en 2004 et Alain Bernard en 2008) avaient réussi cet exploit. Mais la moisson est loin d'être terminée. Entre Camille Lacourt, Yannick Agnel, Florent Manaudou ou encore Fabien Gilot, le compteur devrait rapidement évoluer.

Deux médailles lundi soir ?

Lacourt
L'une des meilleures chances de médailles françaises repose sur les épaules du "Brad Pitt" de la natation française. En finale du 100 m dos lundi soir (19h58), Camille Lacourt tentera de décrocher son premier sacre olympique. Déjà champion d'Europe et champion du monde, le Narbonnais fait partie des grands favoris. S'il semble inenvisageable que la médaille lui échappe, l'Américain Matthew Grevers défendra crânement sa chance pour le plus beau métal.

>>> A LIRE : Lacourt, la belle "gueule" des bassins

Dans la foulée du 100 m, le dossiste tricolore tentera jeudi soir (19h48) de doubler la mise sur 200 m. Là aussi, Lacourt aura fort à faire mais pourquoi pas... Toujours chez les hommes, Amaury Leveaux et Florent Manaudou se lanceront dans le grand bain à partir de jeudi sur l'épreuve la plus rapide, le 50 m nage libre. Si le Brésilien Cesar Cielo semble intouchable, les deux sprinteurs tricolores peuvent espérer monter sur le podium, vendredi soir (20h09).

Agnel et Muffat n'ont pas terminé

Toujours chez les sprinteurs, la France alignera deux bolides, Fabien Gilot et Yannick Agnel, dans l'épreuve reine de la natation, le 100 m nage libre. Avec une finale explosive mercredi soir (20h20), les deux nageurs tricolores déjà médaillés dans le relais 4x100 m tenteront d'aller chercher l'ovni australien, James Magnussen et sa meilleure performance de l'année (47'10).

Relayeurs

Sur 200 m nage libre, l'or est quasiment promis au nouveau loup du sprint, Yannick Agnel, qui a fait une énorme sensation dimanche dans le relais. Lundi soir (19h43), il défiera le Chinois Yang Sun pour décrocher une deuxième breloque en or.

Et si Manaudou…

Chez les femmes, la délégation tricolore peut également espérer ramener encore quelque chose de Londres. Sur 200 m nage libre, Camille Muffat, déjà titrée sur 400 m, se frottera à l'Italienne Federica Pellegrini et à l'Américaine Allison Schmitt, mardi soir (19h41). Enfin Laure Manaudou jouera sa dernière carte à partir de jeudi sur le 200 m dos. Après sa grosse déception sur le 100 m dos dimanche, la championne olympique de Sydney essaiera de se racheter.

Notre pronostic : Ce n'est bien évidemment qu'une prévision mais allons-y, jetons-nous à l'eau. Après ses deux premières médailles, la France va encore décrocher 6 médailles dans le centre aquatique de Londres. Une razzia en perspective.