JO : une heure à ruminer sa déception

  • A
  • A
JO : une heure à ruminer sa déception
@ REUTERS
Partagez sur :

PHOTO - Une épéiste sud-coréenne, s'estimant flouée, a refusé de quitter la piste.

C'est d'ores et déjà l'une des images de ces Jeux olympiques. La Sud-Coréenne Shin A Lam, battue d'une touche en demi-finales du tournoi d'épée par l'Allemande Britta Heidemann, a refusé de quitter la piste pendant une heure. Elle entendait protester contre la décision du directoire technique qui a compté valable la dernière touche portée par son adversaire, déclarée gagnante 6-5 à une seconde de la fin. La Sud-Coréenne et son entraîneur considéraient que l'Allemande avait mis bien plus que la seconde restante officiellement au chrono pour marquer son point. La Coréenne aurait remporté le match s'il y avait eu un score nul, puisqu'elle possédait la priorité. Après une heure passée sur la piste, seule, assise et parfois en larmes, l'épéiste a reçu la visite d'officiels, qui l'ont finalement contrainte à quitter la piste, sous les applaudissements de la foule. Quelques minutes plus tard, la Sud-Coréenne est revenue sur la piste, masquée et l'épée à la main, pour disputer l'assaut pour la médaille de bronze. Et celui-ci aussi, elle l'a perdu (15-11).