JO : Al-Attiyah, des dunes au pas de tir

  • A
  • A
JO : Al-Attiyah, des dunes au pas de tir
18 mois après avoir remporté le Dakar, Nasser al-Attiyah a remporté le bronze olympique au tir.@ REUTERS
Partagez sur :

Le Qatari, lauréat du Dakar en 2011, a remporté le bronze au tir à Londres.

En skeet (ou tir aux pigeons), l’Américain Vincent Hancock a réalisé un bel exploit en remportant son deuxième titre olympique consécutif, quatre ans après Pékin. Pourtant, spectateurs et journalistes n’avaient d’yeux que pour la troisième marche du podium, sur laquelle est monté un certain Nasser al-Attiyah. Le Quatari est loin d’être un inconnu pour les connaisseurs du sport, puisqu’il a remporté l’édition 2011 du Dakar, disputé en Amérique du Sud.

"Il y a 20 ans, je rêvais que je gagnais un rallye et je l'ai fait", a-t-il exulté mardi. Il y a 20 ans je rêvais que je remporterais une médaille olympique et je l'ai fait. Je suis très heureux." L’homme n’en était pas à sa première tentative aux JO. Il disputait en fait ses cinquièmes Jeux, et était même porte-drapeau de la délégation qatarienne à Pékin. En Chine d’ailleurs, il avait terminé son concours à une frustrante 4e place.